Kigali accueille deux événements phares pour conforter son image de hub sportif
APS
AFRIQUE-SPORTS-AFFAIRES

Kigali accueille deux événements phares pour conforter son image de hub sportif

Dakar, 14 mai (APS) – La capitale du Rwanda, Kigali, va abriter à partir de ce samedi le Comité exécutif de la Confédération africaine de football et la première édition de la BAL (Basket-ball Africa League).

La tenue de ces événements sportifs majeurs conforte ainsi l’ambition de Kigali de faire du sport un moteur de son développement économique.

La BAL est la première compétition de basket masculin né du partenariat entre la FIBA (Fédération internationale de basket) et la NBA (la Ligue majeure de basket nord-américaine) sur le continent africain.
 
Ce samedi, le Sud-africain, Patrice Motsepe, élu en mars dernier, président de la Confédération africaine de football (CAF) va tenir à Kigali la deuxième réunion de son Comité exécutif (gouvernement) après la première organisée tout juste après son élection au Maroc.
 
Parmi les points majeurs inscrits à l’ordre du jour, selon le communiqué publié par la CAF, figurent le tournoi interscolaire panafricain, la première grande initiative qu’il a lancée depuis sa prise de fonctions.
 
Et pour la réussite de ce projet, la Fondation Patrice Motsepe n’a pas hésité à mettre sur la table 10 millions de dollars (environ 5,5 milliards de francs) devant permettre aux scolaires (filles et garçons) de pratiquer le football sans délaisser les études.
 
L’autre grand sujet à l’ordre du jour porte sur le projet FIFA-CAF d’un milliard de dollars visant à aider à ériger des stades aux normes sur le continent.
 
La question des infrastructures se pose avec autant d’acuité que la CAF a exclu plusieurs pays dont le Sénégal parmi ceux pouvant abriter des matchs de niveau international si les rencontres devaient être organisées en juin.
 
Pour cette raison et pour les incidents nés des tests Covid-19, la FIFA et la CAF ont décidé de reporter de juin à septembre les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.
 
Cette question des tests Covid-19 et le calendrier des compétitions 2022-2024 seront aussi au menu des débats et le président Motsepe a prévu de rencontrer avant la tenue du Comité exécutif les six présidents de zone de développement.
 
Il s’agit des présidents de la COSAFA (Afrique australe), CECAFA (Afrique orientale), UNIFFAC (Afrique centrale), UNAF (Afrique du nord), zone ouest A et zone ouest B.
 
Après la réunion du gouvernement de la CAF, place aux premiers matchs de la BAL, dimanche, au Kigali Arena, évènement pour lequel le pays de Paul Kagamé a mis les petits plats dans les grands pour confirmer son ambition de faire de son pays un hub sportif.
 
D’ailleurs en septembre dernier, la Kigali Arena avait abrité l’une des premières fenêtres éliminatoires de l’Afrobasket masculin. 

Deux grandes institutions du pays, Visit Rwanda et la compagnie nationale RwandAir ont été désignés partenaires officiels de cette compétition de cette BAL,
 
Comme sur les maillots du Paris-Saint-Germain (France) et d’Arsenal (Angleterre), ceux des 12 équipes présentes vanteront la destination rwandaise avec ‘’Visit Rwanda’’, présenté comme ’’la branche touristique du Rwanda Development Board, organisme public chargé d’accélérer le développement économique du Rwanda par la croissance du secteur privé’’.
 
’’Visit Rwanda’’ travaille avec des partenaires locaux de conservation, de tourisme et de développement afin de proposer une offre touristique qui profite non seulement aux touristes, mais aussi à la population locale ainsi qu’à la faune et la flore locales, ajoute une note de présentation de l’institution.
 
La BAL est une ligue dirigée par le Sénégalais Amadou Gallo Fall. La compétition aura lieu du 16 au 30 mai avec des clubs présentés comme les ’’meilleurs’’ sur le continent.

Bien avant ces deux grands événements, le Rwanda est connu pour son Tour cycliste connu pour être une course phare du cyclisme mondial.

Lancée en 1988, cette course par étapes est intégré à l’UCI Africa Tour depuis 2009 et en plus des coureurs africains, elle regroupe de grands noms de la petite reine à travers le monde.
 
SD/OID