Diourbel : des associations sportives marchent pour un stade fonctionnel
APS
SENEGAL-SPORTS-INFRASTRUCTURES

Diourbel : des associations sportives marchent pour un stade fonctionnel

Diourbel, 3 nov (APS) - Des associations sportives ont battu le macadam dimanche dans la ville de Diourbel pour dénoncer l’état de délabrement avancé du stade Ely Manel Fall, qui est dans cette situation depuis plusieurs années, a constaté l’APS.

 
Les manifestants ont marché du terrain ‘’douche’’ situé dans le quartier Thierno Kandji en passant par la rue Souleymane Samb, la rue d’Avignon, la rue Alpha Thiongane, au conseil départemental avant de remettre une pétition à l’adjoint au gouverneur de Diourbel chargé des affaires administratives.
 
On pouvait lire sur les pancartes brandies par les marcheurs ‘’à quand la fin des promesses non tenues’’, ‘’oui pour la réfection urgente du stade Ely Manel Fall’’, ‘’oui pour l’homologation du stade Ely Manel Fall par la ligue Pro’’.
 
Cette manifestation, organisée par variété football club de Diourbel, a regroupé les clubs de football, l’ODCAV, des artistes et de simples citoyens, pour le seul intérêt du sport.
 
‘’A la suite de notre marche, nous vous remettons une copie de notre pétition élaborée à la suite des journées que nous avions organisées les 23 et 24 août 2019 et au terme desquelles il y avait une résolution générale dont un plan d’actions est tiré’’, a dit El Hadji Ndiaye Diodio, président de Variété football club (VFC).
 
Cette activité est une des étapes majeures d’un plan d’actions qui sera déroulé pour changer le visage du stade diourbellois.
 
Selon lui, ‘’Léopold Sédar Senghor construisait des stades dont celui de Diourbel. Aujourd’hui, il est question que de réhabilitation, de réfection et d’entretien. Et ça dure des années qu’on est dans cette situation’’.
 
M. Ndiaye demande aux autorités de prendre en charge cette question qui commence à perdurer pour le sport régional. ‘’Nous souhaitons voir les autorités régler ce problème qui dure et perdure’’, a-t-il indiqué.
 
Recevant la pétition devant les grilles de la gouvernance, l’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives, Baboucar Mboundor Ngom, a promis de remettre la pétition aux autorités compétentes.
 
‘’Je rappelle que les plus hautes autorités accordent une attention particulière à la pratique sportive notamment les conditions dans lesquelles les disciplines sportives sont pratiquées’’, a-t-il déclaré.
 
Toutefois, souligne l’autorité administrative, tout ne peut pas être fait en même temps mais des efforts ont été consentis par les autorités pour accompagner le monde du sport.
 
‘’On espère que les dispositions seront prises pour examiner cette doléance. L’état essaye de faire son maximum pour satisfaire les préoccupations des populations. Il faut qu’on ait une démarche citoyenne, une conception positive des choses et on laisse les autorités faire’’, a suggéré M. Ngom.
 
 
 
 
 

FD/MD