Coupe du Sénégal : ‘’Allez Casa’’ entre défi de mobilisation et nécessité de préserver une image
APS
SENEGAL-FOOTBALL-FAIR PLAY-REPORTAGE

Coupe du Sénégal : ‘’Allez Casa’’ entre défi de mobilisation et nécessité de préserver une image

+++Par Mohamed Tidiane Ndiaye+++

Ziguinchor, 28 juil (APS) – Le comité des supporters ‘’Allez Casa’’, compte remporter dans la sportivité la bataille de la mobilisation contre Niary Tally, conformément à l’esprit du trophée africain de fair-play que lui avait attribué la Confédération africaine de football (CAF), en janvier dernier.
 
La grande mobilisation est sonnée à Ziguinchor à quelques deux jours de la finale qui oppose le club fanion de la Casamance à son homologue de l’élite du football Niary Tally. Des affiches, drapeaux, banderoles ou encore des tee-shirts à l’effigie du club sont visibles un peu partout dans la ville de Ziguinchor.
 
Le comité Allez Casa, la structure qui regroupe et fédère les supporters du Casa-sports semble mettre les bouchées doubles pour ‘’remporter la finale de la mobilisation’’. Mercredi soir, en marge d’une cérémonie de signature de convention de partenariat avec un équipementier pakistanais, les supporters se sont illustrés pour annoncer la couleur.
 
Des jeunes, des femmes et même des personnages âgés n’hésitent pas à esquisser des pas de danse. Des flûtes, des cornes, des djembés et des instruments traditionnels de toute sorte servent d’orchestre à un groupe de jeunes et de vieux déchaînés sur fond sonore d’une chorale jugée mythique à Ziguinchor.
 
Dans cette ambiance carnavalesque, des personnes gardent une surprenante lucidité pour appeler à préserver ce qui fait ‘’l’âme’’ du Casa-sports.


‘’Nous sommes vraiment chauffés à bloc. On est prêt à bondir pour donner le maximum d’ambiance. Mais tout sera fait dans la plus grande sportivité. Notre image de marque, c’est le fair-play, nous voulons la préserver’’, lance Pascal Gomis dont la situation de handicap et les béquilles qu’il traîne ne l’empêchent nullement de participer à l’ambiance.
 
Tête baissée, la main droite sous le menton, un vieux ne peut s’empêcher de bouger tout son corps malgré sa position assise sur une chaise qu’il ne cesse de taper par l’autre main au rythme d’une chorale qui résonne de plus en plus.

‘’C’est magnifique. C’est fort. C’est une longue histoire’’, lance-t-il avant de poursuivre son propos sur un ton plus ponctué en langue Diola.
 
‘’Nous sommes habitués à ces genres de compétition, c’est pourquoi le comité Allez Casa est fin prêt pour la finale. Cette petite ambiance n’est qu’une répétition de routine. Elle sera plus que démultiplier au grand stade Léopold Sédar Senghor. Rien n’est négligé pour une belle mobilisation’’, promet le président du comité Allez Casa Ziguinchor, Malick Diédhiou.
 
Pour lui au-delà de la bataille de mobilisation, l’enjeu est ailleurs. ‘’Nous sommes les champions d’Afrique 2016 en fair-play. C’est un trophée qu’il ne faudrait surtout pas salir. Nous en sommes conscients. Nous allons pousser notre équipe à la victoire, mais nous allons surtout nous distinguer pour notre sportivité’’, clame-t-il à cette veille d’un départ massif de Ziguinchor vers Dakar.
 
Dans cet engouement noté dans la zone sud, il est difficile pour les responsables de cette structure d’établir une estimation chiffrée quant au nombre de supporters qui vont rallier Dakar. 
 
‘’Toutes nos sections au niveau de la Casamance sont en train de se mobiliser. Bignona, Oussouye, Kolda, Thionck-Essyl, Djembéring, Cap-Skiring et tant d’autres localités. Il nous sera difficile de donner un nombre exact, mais ce qui est sûr, est que nous allons remporter la bataille de la mobilisation’’, assure Malick Diédhiou.
 
Ce comité des supporters du Casa-Sports a été consacré par la CAF qui lui a décerné le trophée du fair-play de l’année 2016.

En son temps, il avait bénéficié d’une enveloppe de 7,5 millions de francs Cfa des autorités sportives, suite à cette consécration.
 

MTN/ASB/BK