Alioune Abatalib Guèye : ‘’Qu’on nous laisse le stade Me Babacar-Sèye’’
APS
SENEGAL-FOOTBALL

Alioune Abatalib Guèye : ‘’Qu’on nous laisse le stade Me Babacar-Sèye’’

Saint-Louis, 29 avr (APS) - L’avocat Alioune Abatalib Guèye, membre du conseil municipal de Saint-Louis (nord), a exigé, jeudi, la réhabilitation du stade Me Babacar-Sèye dont il ne veut pas de la délocalisation.
 
‘’Qu’on nous laisse ce stade à sa place et qu’on le réhabilite. Dans le pire des cas, qu’on le reconstruise’’, a dit M. Guèye dans un entretien avec l’APS.
 
Cet ancien président de la Fédération sénégalaise de football est membre d’une association qui s’oppose à la délocalisation dudit stade, une idée suggérée par le maire de Saint-Louis, Mansour Faye, lors d’une rencontre avec des journalistes.
 
M. Faye avait évoqué la construction d’un centre d’affaires sur le site du stade, une fois l’infrastructure sportive délocalisée.
 
‘’Le ministre des Sports avait, lors de la finale de la Coupe du maire en 2019, déclaré que le stade allait être réfectionné. Il avait annoncé en même temps l’érection d’un palais des sports au stade Mawade-Wade’’ de Saint-Louis, a rappelé M. Guèye, optant pour la proposition faite par Matar Bâ.
 
‘’Un appel d’offres a été lancé dans le quotidien Le Soleil du 17 mai 2017 pour des coûts respectifs de plus de 10 milliards de francs CFA pour la réhabilitation du stade Me Babacar-Seye et plus de 4 milliards pour le palais des sports’’, s’est souvenu Alioune Abatalib Guèye.
 
Selon lui, le conseil municipal de Saint-Louis dont il est membre a déjà octroyé plus de 200 hectares au futur palais des sports, entre les quartiers de Ngalelle et Khar Yalla.
 
L’insécurité invoquée par certains pour exiger la délocalisation du stade Me Babacar-Sèye n’est pas un argument valable, a-t-il dit, arguant que ‘’le stade se trouve entre la brigade territoriale de Gendarmerie, la légion de Gendarmerie et le commissariat de Police de Sor’’.

AMD/ESF/ADL