Ziguinchor : des chauffeurs refusent de payer les bons de sortie de la gare routière pour exiger le renouvellement des instances
APS
SENEGAL-TRANSPORT-HUMEUR

Ziguinchor : des chauffeurs refusent de payer les bons de sortie de la gare routière pour exiger le renouvellement des instances

Ziguinchor, 13 oct (APS) – Une partie des chauffeurs de Ziguinchor refusent depuis quelques jours de payer les bons de sortie de la gare routière de la ville, pour dénoncer le ‘’manque de transparence’’ dans la gestion de cette gare routière et réclamer la tenue d’une élection pour renouveler les instances du bureau de gestion, a constaté l’APS.
 
‘’Nous voulons que le président de la gare routière et les autorités administratives et locales créent les conditions pour la tenue d’une élection, parce que le mandat en cours du bureau sortant a expiré depuis novembre 2014’’, a expliqué Moussa Ba, porte-parole du collectif des candidats à l’élection du président de la gare routière de Ziguinchor.
 
Il s’exprimait jeudi au cours d’un point de presse à l’initiative dudit collectif. Ce collectif se dit engagé dans ‘’un combat depuis plus de neuf mois’’, pour le renouvellement des instances de la gare après que le mandat du bureau sortant a expiré.
 
‘’L’équipe en place refuse systématiquement d’aller à des élections de renouvellement des instances, alors que son mandat est arrivé à terme depuis bientôt deux ans. Cette équipe continue de gérer les ressources de la gare routière d’une façon illégale’’, a accusé Moussa Ba.
 
Les deux parties sont divisées sur la procédure à mettre en place pour la tenue de l’élection des membres du bureau. La partie contestataire veut exclusivement que les électeurs soient issus de la région de Ziguinchor, tandis que l’autre camp milite pour l’intégration de tous les chauffeurs avec une élection au niveau national.
 
Après plusieurs tentatives de médiation des autorités et de bonnes volontés qui sont restées ‘’vaines’’, le collectif a attaqué en justice ‘’le prolongement illégal de deux années’’ du mandat du bureau sortant. 
 
‘’Comment voulez-vous que des chauffeurs de Kaolack, Tambacounda ou Sokone viennent ici pour élire le président de la gare routière de Ziguinchor ? Nous voulons mettre en avant les critères régionaux d’abord’’, s’est emporté Moussa Ba.
 
Les responsables du bureau sortant accusent la partie contestataire de privilégier la ‘’fibre communautariste’’ pour l’élection des membres du bureau pour la gestion de la gare routière.
 
 ‘’La gare routière de Ziguinchor a un statut sous-régional qui accueille les chauffeurs de presque toutes les régions et même des autres pays. Nous voulons que tous les chauffeurs qui fréquentent le site participent à l’élection ‘’, a réagi le vice-président de la gare routière, Babou Diouf.

MTN/ASG