Un milliard 589 millions de la DER pour la région de Diourbel
APS
SENEGAL-ENTREPRENARIAT

Un milliard 589 millions de la DER pour la région de Diourbel

Diourbel, 1 9 avr (APS) - La délégation générale de l’entreprenariat rapide (DER) a retenu de réserver une enveloppe de 1 milliard 589 millions francs CFA à des projets portés par des jeunes et femmes de la région de Diourbel (centre).

L’annonce en a été faite jeudi par le délégué général de l’entreprenariat rapide, Papa Amadou Sarr, lors d’un comité régional de développement (CRD) présidé par le gouverneur de la région.
 
"Diourbel a une enveloppe globale de 1 milliard 589 millions’’ dont un milliard reviendra au département de Mbacké, compte tenu de l’importance démographique de Touba et des unités économique présentes sur le territoire de la cité religieuse, capitale du mouridisme, a indiqué M. Sarr.
 
Bambey et Diourbel vont se partager le reste de l’enveloppe réservée à la région, soit 589 millions de francs CFA, selon le délégué général de l’entreprenariat rapide.
 
Le CRD a été l’occasion pour M. Sarr de rappeler que cette initiative vise à répondre aux "demandes pressantes" des femmes et des jeunes affectés par le chômage et le sous-emploi.
 
"La DER est dotée de 30 milliards de francs CFA par an pour répondre à ces besoins de financement des femmes et jeunes qui veulent créer leurs propres activités et ne pas dépendre de l’Etat ou du secteur privé classique", a-t-il déclaré.
 
La DER va ainsi "créer une émulation et une compétition entre les régions, communes et départements pour pouvoir absorber toutes les ressources qui sont mises à disposition annuellement", a soutenu le délégué général.
 
Le gouverneur de la région de Diourbel Mouhamadou Moustapha Ndao, évoquant le total de financement réservé à Diourbel, parle d’une "dotation exceptionnelle" qui devrait permettre de "résoudre en partie le problème de l’emploi des jeunes et d’activités génératrices de revenus pour les
Femmes".
 
La DER "va installer des points focaux par département .Nous allons demander aux collectivités locales en général, aux maires en particulier, de mettre en place un agent qui va être en relation avec les jeunes et la DER", a ajouté le gouverneur.
 
La DER vise le financement de l’entreprenariat pour l’automatisation économique, de petits financements, sans frais de dossier, sans apport et avec un taux d’intérêt compris entre 0 et 5%.
 
Concernant le financement des entreprises, la DER compte s’appuyer en priorité sur les meilleurs projets déjà validés par les structures d’appui et de financement, tels que l’ADPME, le FONGIP, l’ANPEJ.
 
Elle prévoit également des financements spécifiques destinés à la création, à l’extension et à l’animation de pôles regroupant des corps de métiers ou des activités pourront être structurées en chaine de valeur.
 
ID/BK