Thierno Alassane Sall :
APS
SENEGAL-ENERGIE

Thierno Alassane Sall : "L’électricité coûte beaucoup moins cher qu’il y a de cela quatre ans"

Missirah Albade (Kaolack), 28 juil (APS) - Les efforts de la SENELEC, appuyés par l’Etat, font que le prix de l’électricité est devenu moins cher comparé à celui en vigueur il y a quatre voire cinq ans, a soutenu, jeudi, à Kaolack (centre), le ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall.
 
Cette évolution "a été possible grâce aux efforts consentis par l’actuel régime’’, qui se sont notamment traduits par une "augmentation des capacités de production", a-t-il expliqué.
 
Thierno Alassane Sall s’adressait à des journalistes, au cours d’une tournée de mise en service du réseau de la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC), dans des villages des départements de Nioro et de Kaolack.
 
Selon lui, grâce aux efforts consentis par les pouvoirs publics, "l’augmentation des capacités de production d’énergie électrique a permis à SENELEC d’avoir en réserve d’au moins 90 à 100 mégawatts".
 
"C’est-à-dire qu’il y a une production d’électricité disponible pour qu’en cas de panne d’une machine, d’autres puissent prendre le relais pour continuer la fourniture d’électricité aux populations", a assuré M. Sall, en présence du maire de la commune de Ngainthe Kaye, Mouhamed Ndao, des autorités administratives de la région et de populations locales.
 
D’après le ministre, "l’essentiel des coupures" actuellement enregistrées, sont le fait de "pannes sur le réseau", ou s’expliquent "par des câbles électriques coupés, des postes électriques touchés par la foudre ou d’autres facteurs liés à la vétusté du réseau ou aux intempéries".
 
Il a par ailleurs attiré l’attention des populations rurales sur les dangers des feux de brousse qui "attaquent, sur leur passage, les poteaux électriques en bois".
 
"Donc, a-t-il déclaré, vous devez aussi nous aider à faire en sorte que les poteaux en bois qui desservent certaines localités, soient mieux protégés des feux de brousse, en initiant des opérations de désherbage autour des poteaux, en attendant que nous puissions les remplacer par des poteaux en béton".
 
 

AB/BK