Tambacounda : un véhicule de police heurte un collégien, lui cassant un bras
APS
SENEGAL-DIVERS

Tambacounda : un véhicule de police heurte un collégien, lui cassant un bras

Tambacounda, 28 jan (APS) - Un véhicule de police a heurté un collégien âgé de 13 ans, lui cassant un bras, samedi, à Tambacounda (est), lorsque les policiers tentaient de disperser des conducteurs de mototaxis en grève, a-t-on appris du préfet du département, Mor Talla Tine.
 
"Permettez-moi (…) de dire ma compassion à l’endroit de la population de Tambacounda et des parents du jeune Mamadou Bachir Kane, qu’un véhicule de la police a heurté, lui cassant un bras, lors d’une manifestation", a dit le préfet, s’exprimant en wolof, sur la radio locale Alkuma FM.
 
M. Tine dit avoir rendu visite à l’élève, à l’hôpital régional de Tambacounda, dont le personnel s’est mobilisé pour sa prise en charge médicale.
 
Des conducteurs de mototaxis de la commune de Tambacounda ont entamé mercredi un mouvement de protestation, après que plusieurs dizaines de leurs camarades se sont vu confisquer leur moto pour défaut de permis de conduire, de carte grise et d’assurance. 
 
En guise de protestation contre la décision des autorités administratives qui leur réclamaient ces pièces, ils ont dressé des barricades sur plusieurs routes de la ville.
 
Samedi, les manifestants sont allés perturber les cours dans les écoles de la commune.
 
Le préfet dit être allé à la rencontre des jeunes conducteurs de mototaxis, pour apaiser les esprits, après qu’une rumeur faisant croire à la mort du collégien blessé s’est répandue dans la ville, au risque de raviver la tension.

Mor Talla Tine a par ailleurs annoncé la suspension "jusqu’à nouvel ordre" de la mesure exigeant des conducteurs de mototaxis la production d’un permis de conduire, d’une carte grise et d’une assurance. 


ADI/ESF