Saint-Louis:plaidoyer pour la délocalisation et la restructuration de Nguet-Ndar
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-PECHE

Saint-Louis:plaidoyer pour la délocalisation et la restructuration de Nguet-Ndar

Saint-Louis, 21 juin (APS) – Le secrétaire général du comité d’initiative des pêcheurs et mareyeurs de Saint-Louis, Yally Fall, a souligné la nécessité de délocaliser et de restructurer le quartier de Nguet-Ndar qui est confronté à des problèmes d’insécurité liés à l’avancée de la mer.
 
Le président Macky Sall est attendu jeudi à Saint-Louis pour remettre des équipements aux pêcheurs de la Langue de Barbarie et un appui financier aux 629 familles de pêcheurs rapatriés de la Mauritanie.
 
"Ngueth-Ndar fait face à une menace d’érosion côtière, avec des risques écologiques et de géo-système, avec l’avancée de la mer, mais également une rareté des ressources", a rappelé dans un entretien avec l’APS, le secrétaire général du comité d’initiative des pêcheurs et mareyeurs.
 
Yally Fall estime nécessaire la délocalisation et la restructuration de Ngueth- Ndar pour résoudre les problèmes d’insécurité, de promiscuité et de délinquance notés dans ce quartier historique de Saint-Louis.
 
Il dit approuver la démarche de l’Etat qui, selon lui, est en train de trouver des solutions durables au profit des populations qui partagent difficilement ces mètres carrés de concession.
 
Selon lui, le comité est en train de mener une campagne de sensibilisation auprès des populations sur la nécessité de restructurer et de délocaliser le quartier Ngueth-Ndar. 
 
"Mais au préalable, il faut des mesures d’accompagnement afin de permettre aux pêcheurs de continuer leurs activités de pêches vers ces zones d’accueil", a-t-il plaidé.
 
Il a rappelé que ces populations ont d’abord pratiqué la pêche fluviale, puis celle artisanale dans le but de mener des activités génératrices de revenus, qui, aujourd’hui, sont devenues un des moteurs de croissance de l’économie nationale.
 
Yally Fall a rappelé que l’histoire du quartier de Ngueth-Ndar remonte à l’époque post-colonial. Les populations qui la composent aujourd’hui, sont venues du sud de la Mauritanie et de l’ancien empire du Ghana.
 
Créé dans les années 1400 à 1500, Nguet-Ndar est le premier quartier de la ville de Saint-Louis, le plus peuplé du Sénégal, voire de l’Afrique. Il a une superficie de 17 hectares, où vivent 40.000 habitants qui sont essentiellement des pêcheurs. Il comprend trois secteurs, Lodo nord, Poud kholle centre et sud Dack.
 
Le président du comité d’initiative des pêcheurs et mareyeurs rapatriés de la Mauritanie, Mbaye Dièye Sène, a de son côté salué la décision du président Macky Sall, d’assister les 500 familles rapatriées de ce pays voisin.
 
Il a appelé le chef de l’Etat à engager des négociations avec la partie mauritanienne pour la signature d’accords de pêche acceptables pour les deux parties, particulièrement pour les pêcheurs de Nguet- Ndar.

BD/ASB/ASG