APS
SENEGAL-BONNE GOUVERNANCE

"La loi sur l’accès à l’information participe à l’émergence d’une administration moderne" (directeur)

Saint-Louis, 21 mars (APS) - Le vote d’une loi générale sur l’accès à l’information devrait contribuer à l’émergence d’une "véritable administration moderne et d’un secteur privé performant au service du citoyen", a estimé, mercredi, à Saint-Louis, le directeur de la promotion de la bonne gouvernance et de l’enfance, Cheikh Fall Mbaye.

Avec une telle loi, "le citoyen disposera de moyens légaux et opérationnels, pour se construire une opinion fondée sur des informations puisées à des sources authentiques et fiables", a-t-il dit.
 
M. Mbaye intervenait au cours d’un atelier régional de partage sur le processus d’adoption de la loi sur l’accès à l’information, auquel participaient les acteurs territoriaux des régions de Saint-Louis, Matam et Louga.
 
Selon lui, "il y a beaucoup de lois sectorielles relatives aux droits à l’information, mais avec le vote de ce projet de loi sur l’accès à l’information, on arrive à une grande avancée dans le processus démocratique".
 
Le comité de pilotage mis sur pied et logé à la primature, a pour mission de valider les orientations, la démarche méthodologique et les rapports correspondants.
 
Il doit aussi conduire les consultations avec tous les acteurs sur la base du plan d’actions harmonisé, note son coordonnateur, le professeur Mbaye Thiam.
 
M. Thiam d’ajouter que "ce même comité veille pour valider les avant-projets de loi et de décret à soumettre au ministère de tutelle, mais aussi pour assurer le suivi du processus d’adoption de la loi". 
 
Ainsi, le gouvernement, dans le cadre de sa politique de bonne gouvernance, "a tendu une oreille attentive aux acteurs de la société civile qui ont initié le processus de l’adoption de ce projet de loi sur l’accès à l’information".
 


ADG/BD/MD/BK