Retrait des enfants de la rue : le préfet de Saint-Louis milite pour une synergie des actions
APS
SENEGAL-SOCIETE-ENFANCE

Retrait des enfants de la rue : le préfet de Saint-Louis milite pour une synergie des actions

Saint-Louis, 11 juil (APS) - Le préfet du département de Saint-Louis, Mariama Traoré, a préconisé mercredi une synergie des actions, pour que les opérations de retrait des enfants de la rue atteignent leurs objectifs.
 
Pour ce faire, Mme Touré, par ailleurs présidente de la commission départementale de protection des enfants (CDPE), a appelé les acteurs concernés à "mettre leurs actions en synergie, afin que les programmes que l’Etat a mis en place pour le retrait des enfants de la rue soient largement atteints dans tous les départements et villes du Sénégal".
 
Mme Traoré s’exprimait lors de la Journée de l’enfant africain, commémorée en même temps que la Semaine nationale de l’enfant, sur le thème "Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de l’Afrique".
 
Selon le préfet de Saint-Louis, l’Etat a "pris d’importantes mesures" pour la protection des enfants, citant la loi sur le statut des "daaras" déjà adopté en Conseil des ministres, le code des enfants en cours d’élaboration, sans compter le volet de la Couverture médicale universelle (CMU) intéressant les enfants de 0 à 5 ans.
 
Partant, elle assure que "l’Etat veille sur la sécurité et la protection des enfants, pour le respect de leur droit à l’éducation, à la santé et leur plein épanouissement".
 
Elle a par ailleurs invité les parents à déclarer les enfants dès la naissance, afin de "ne pas hypothéquer leur éducation et leur avenir".
 
A la suite du préfet, le point focal de la CDPE, Madiop Guèye, et la représentante des enfants de Saint-Louis, Fatou Diop, ont plaidé la cause des enfants, pour que le respect de leurs droits devienne "une réalité et non des slogans".
 
BD/BK