Tourisme : le nouveau ministre mise sur la concertation avec les acteurs
APS
SENEGAL-GOUVERNEMENT

Tourisme : le nouveau ministre mise sur la concertation avec les acteurs

Dakar, 20 sept (APS) - Mame Mbaye Niang, le ministre du Tourisme, a promis, mercredi, à Dakar, de faire de la concertation avec les acteurs de ce secteur son credo, dans l’exercice de ses nouvelles fonctions ministérielles.

"Je compte m’appuyer sur toutes les compétences, écouter tout le monde, sans négliger aucun avis ou point de vue", a affirmé M. Niang en recevant les dossiers du département du Tourisme des mains de son prédécesseur Maimouna Ndoye Seck, lors d’une cérémonie, dans les locaux du ministère.
 
Il estime que les "bases" du programme de relance du tourisme au Sénégal ont déjà été "jetées" par Mme Seck, qui va désormais diriger le ministère des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires. 
 
Mame Mbaye Niang a aussi promis d’user de la "capacité d’écoute et de dialogue" qu’il dit avoir acquise au ministère de la Jeunesse, pour diriger celui du Tourisme.
 
Il annonce une tournée prévue dans les prochains jours pour rencontrer les acteurs du secteur touristique.
 
"Vous n’avez plus affaire à des jeunes, mais à des adultes, à des patrons aussi", lui a dit, lors de la cérémonie, le président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie touristique du Sénégal (SPIHS), Mamadou Racine Sy. 
 
Maimouna Ndoye Seck a fait part de sa volonté d’apporter son "soutien" et son "expertise" au nouveau ministre du Tourisme, "dans le cadre d’une collaboration naturelle" entre membres du gouvernement.
 
Elle a parlé de la "transversalité" du ministère du Tourisme qui, selon elle, "interagit avec tous les secteurs de l’économie nationale". 
 
Mme Seck a rappelé que le gouvernement cherchait à faire visiter le Sénégal à trois millions de touristes au moins par an, d’ici à 2023.
 
L’Etat prévoit aussi la construction de nouvelles stations balnéaires à Pointe Sarène, Mbodiène (ouest) et Kafountine (sud), selon Maimouna Ndoye Seck.
 
La "remise à niveau" des stations balnéaires de Saly-Portudal (ouest) et de Cap-Skiring (sud) et la "réouverture" des bureaux du tourisme dans les ambassades du Sénégal à l’étranger font partie des priorités du gouvernement dans ce domaine.
 
Des bureaux dédiés au tourisme existent déjà dans les ambassades du Sénégal à Paris et New York, selon Mme Seck.

SMD/ESF/BK