Matam : l’inspecteur régional des Eaux et forêts doit être doté de plus de moyens (responsable)
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-COMMEMORATION

Matam : l’inspecteur régional des Eaux et forêts doit être doté de plus de moyens (responsable)


Matam, 4 avr (APS) - Le service des Eaux et forêts de Matam (nord) doit être doté de personnel et de moyens logistiques suffisants pour mieux lutter contre les feux de brousse, a indiqué, mardi, son responsable, le commandant Babacar Dione.
 
 
"Le service régional des Eaux et forêts, pour mieux remplir sa mission, devrait être doté d’un personnel suffisant et de plus de moyens logistiques’’ pour mieux lutter contre les feux de brousse et contribuer à la protection de l’environnement, a-t-il déclaré.
 
Il s’entretenait avec des journalistes, à l’occasion du défilé commémorant l’anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale, une manifestation présidée par le gouverneur de Matam, Oumar Mamadou Baldé.
 
’’La région de Matam, a repris l’inspecteur régional des Eaux et forêts, est menacée par la désertification", à cause du déficit pluviométrique, combiné à des actions de déboisement/destruction de la végétation, sans compter "la récurrence des feux de brousse, les fortes érosions (hydrique et éolienne) et pastorales".
 
"Notre mission est d’impulser, coordonner et contrôler la mise en œuvre de la politique forestière au niveau régional. Il vise entre autres objectifs, la gestion durable du potentiel forestier régional et le maintien des équilibres socio-économiques en vue de satisfaire les besoins des populations en services et produits forestiers ligneux et non ligneux", a expliqué Babacar Dione. 
 
Parlant des "potentialités" de Matam, il souligne que la 11e région du Sénégal, située entre le walo, le diéri et le ferlo, peut se prévaloir annuellement de ’’fortes productions forestières ligneuses et non ligneuses".
 
"On constate que 36810 stères de bois, 94 tonnes de gomme, 93,6 tonnes de jujubes et 6 tonnes de feuilles et écorces diverses ont été obtenues et commercialisées pour une valeur de 47 millions de FCFA versés dans les caisses de l’Etat et des collectivités locales", a signalé le commandant Dione.
 
A l’occasion de la fête de l’indépendance, le gouverneur Oumar Mamadou Baldé a décoré six personnes pour services rendus dans le cadre de leurs initiatives visant le développement de Matam.
 
MMT/BK/MKB