Maison de la presse : les associations culturelles et de journalistes y auront leurs sièges avant fin août (ministre)
APS
SENEGAL-COMMUNICATION

Maison de la presse : les associations culturelles et de journalistes y auront leurs sièges avant fin août (ministre)

Dakar, 22 juil (APS) - Le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye a promis, vendredi, de doter, avant la fin du mois d’août, toutes les associations culturelles et de journalistes de sièges à la Maison de la presse.
 
"Avant la fin du mois d’août, toutes les associations seront attributaires de leur siège", a-t-il dit, lors d’une visite de travail à la Maison de la presse pour voir comment répartir les 11 bureaux du bâtiment à 15 associations.
 
"Quand on aura terminé notre séance de travail, nous allons voir avec le Secrétaire d’Etat à la communication comment toutes les associations pourront intégrer la Maison de la presse", a indiqué Mbagnick Ndiaye.
 
Selon lui, "la répartition des bureaux du bâtiment est devenue une urgence réclamée par les associations". Il a soutenu qu’une deuxième répartition sera faite une fois que l’Agence de presse sénégalaise (APS), qui loge dans l’immeuble, disposera des ses nouveaux locaux.
 
Le ministre de la Culture et de la Communication a assuré que son département fera son possible afin que "d’ici la fin de l’année, le Président de la République Macky Sall vienne inaugurer officiellement la Maison de la presse".
 
Mbagnick Ndiaye a promis que "les travaux de raccordement à l’électricité, l’équipement et autres aménagements qui devront être faits dans l’immeuble pour le rendre fonctionnel seront bien étudiés".
 
Cependant, il a précisé que les associations qui seront logées devront équiper elles-mêmes leurs bureaux, "seules les salles de réunions communes seront équipées par l’Etat".
 
Le Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), Ibrahima Khaliloulah Ndiaye qui a pris part à la rencontre a réitéré le souhait du syndicat de voir la Maison de la presse porter le nom du défunt journaliste et responsable syndical, Alpha Abdallah Sall.
 
Selon Mbagnick Ndiaye, "Alpha fut un grand journaliste qui a fait en sorte que le SYNPICS soit plus connu et qui mériterait que l’infrastructure porte son nom". 

"C’est un plaidoyer que nous devons tous porter pour que le jour de l’inauguration, nous puissions avoir un nom qui sera dédié à cette infrastructure", a-t-il ajouté.
 
Le ministre s’est toutefois empressé de souligner : "mais il y a d’autres grands journalistes qui se sont battus pour que la profession aille de l’avant. C’est ouvert on n’est pas fixé sur quelqu’un pour le moment".
 
 

SK/PON