Les gouverneurs mis à niveau sur la réforme de l’hydraulique rurale
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Les gouverneurs mis à niveau sur la réforme de l’hydraulique rurale


Dakar, 22 déc (APS) - La rencontre entre l’Office des forages ruraux (OFOR) et les gouverneurs vise à "expliquer les fondements" de la réforme du secteur et à s’approprier la vision de la strcture de promouvoir un point d’eau potable dans chaque foyer a indiqué, jeudi à Dakar, le secrétaire d’Etat à l’hydraulique, Diène Faye.




"Nous avons initié cette importante rencontre de partage et de mise à niveau avec l’ensemble des Gouverneurs de régions pour les projeter dans une logique d’appropriation de la vision de l’OFOR qui consiste à promouvoir un point d’eau potable dans chaque foyer" a souligné Diène Faye.


"L’Etat, à travers l’OFOR, a opté pour la délégation de service public (DSP) de l’hydraulique rurale au profit d’opérateurs privés dont l’expertise et l’expérience dans ce cadre sont affirmées" a souligné M. Faye lors de cet atelier de partage entre l’OFOR et l’administration territoriale sur la réforme sur l’hydraulique rurale.

Selon le secrétaire d’Etat, la DSP permet d’assurer la production et la distribution de l’eau potable en qualité et en quantité suffisante et à des prix accessibles aux consommateurs ruraux, en deçà des coûts pratiqués antérieurement.


En effet, a-t-il expliqué, "malgré les résultats appréciables obtenus avec les ASUFOR, cette forme de gestion communautaire a atteint ses limites. L’Etat du Sénégal a donc opté pour la délégation
du service public de l’hydraulique rurale".


Ainsi, il s’agira plus précisément pour les participants à l’atelier, d’identifier les enjeux de l’hydraulique rurale et la nouvelle vision du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, de prendre connaissance des programmes prioritaires hydrauliques de l’Etat sur l’horizon 2017-2018, de définir de façon exhaustive les types d’appui attendus de l’administration territoriale pour la réussite de la réforme de l’hydraulique rurale.



Pour le directeur de l’OFOR, Lanssana Gagny Sakho, "cette rencontre permet de discuter et d’expliquer à l’administration territoriale des fondements de la réforme.

"Il était nécessaire qu’on regroupe tous les gouverneurs pour réfléchir sur certains points critiques" a-t-il relevé, ajoutant que la réforme de l’hydraulique rurale consiste à "casser la césure d’approvisionnement en eau potable entre les zones urbaines et les zones rurales du Sénégal".

"Nous allons chercher des gens qui ont la compétence et l’expérience de la gestion de l’eau dans le monde rural parce que la gestion communautaire a atteint ses limites" a souligné Lanssana Gany Sakho.


L’Office des forages ruraux a été créé en 2014 avec comme mission la réalisation de nouveaux ouvrages hydrauliques, le renouvellement et la modernisation de ceux existants ainsi que de leurs équipements.


 


SKSPON