’’Blâme’’ du tribunal des pairs du CORED à cinq quotidiens sénégalais
APS
SENEGAL-MEDIAS-AUTOREGULATION

’’Blâme’’ du tribunal des pairs du CORED à cinq quotidiens sénégalais

Dakar, 1-er sept (APS) - Le Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias(CORED) a annoncé jeudi avoir décerné un blâme à cinq quotidiens sénégalais accusés de ’’complaisance’’ vis-à-vis du président du collège des délégués de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).
 

L’Observateur, Le Populaire, Le Témoin, Le Quotidien et Libération avaient publié simultanément, le 3 août dernier, une interview de M. Thiam, par ailleurs responsable de l’Alliance pour la république (APR, pouvoir).
 
L’annonce de la sanction infligée aux quotidiens concernés a été faite lors d’une conférence de presse par le porte-parole du CORED, le journaliste Mamadou Thior.
 
Suspectant une auto-interview, le CORED s’était autosaisi de cette affaire en adressant une correspondance aux journaux concernés pour obtenir d’eux des éclairages.
 
Selon le porte-parole du CORED, trois des cinq quotidiens incriminés (Libération, Le Populaire et L’Observateur) ont dit avoir été "+victimes d’une manipulation", affirmant que leur ’’+bonne foi a été abusée+" par Abou Abel Thiam.
 
Le tribunal des pairs du CORED considère qu’il "y a eu de la part de M.Thiam, une manipulation des médias et plus grave, une complaisance des journaux mis en cause, qui ont même accepté de signer et publier l’interview élaboré à l’extérieur" de leurs rédactions.
 
"Cette dissimulation aux lecteurs de la provenance du texte de l’interview, de surcroît signé par un journaliste, constitue un manquement grave à l’éthique et à la déontologie des journalistes et aux principes de transparence", a estimé M. Thior.
 
Selon lui, cela "jette un soupçon de conflits d’intérêts et atteint gravement la crédibilité et l’indépendance rédactionnelle des journalistes ainsi que celle des médias" de manière générale.
 
ACD/BHC/BK