APS
SENEGAL-UNIVERSITE

"Le risque a une place dans nos actions les plus anodines", selon le Pr Ramatoulaye Diagne Mbengue

Dakar, 26 juil (APS) - Le risque a une place dans nos actions les plus quotidiennes et les plus anodines a indiqué, mardi à Dakar, la présidente du comité scientifique des doctoriales de l’école doctorale "Etudes sur l’Homme et la Société" (ED-ETHOS), Professeur Ramatoulaye Diagne Mbengue.


"En raison de la place du risque dans nos actions les plus quotidiennes et les plus anodines. On entend souvent que le risque zéro n’existe pas" a souligné le Professeur Ramatoulaye Diagne Mbengue, expliquant le thème "Penser le risque" des doctoriales de ED-ETHOS prévues du 26 au 28 juillet.

"Le sentiment d’insécurité qui nous anime de plus en plus en raison des violences dont la presse se fait chaque jour le relais, est-il justifié, est-il fondé ?" s’est-elle interrogée.

Mme Mbengue a en outre précisé que, pendant trois jours, chercheurs et doctorants de toutes les disciplines et en toute objectivité vont se pencher sur le risque.

Revenant sur le thème, le directeur de l’école doctorale ETHOS, le professeur Lamine Ndiaye a ajouté qu’"il est d’actualité, il vient à son heure. Il y a du risque partout. Nous sommes tout le temps sous le risque des catastrophes naturelles".

"Le risque est en nous, pour nous et sur nous. Mais c’est pour montrer que ce n’est pas parce que le risque est là que tout risque est par essence négatif" a-t-il précisé.

Toutefois, a relevé le professeur Ndiaye, "il y a des risques qui relèvent de l’ordre du positif d’où l’expression il faut savoir prendre des risques, et, qui ne risque rien n’a rien".

L’école doctorale ETHOS est l’une des sept écoles doctorales de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar créées en 2008 avec la mise en place du système LMD. Elle est commune à neuf établissements de l’UCAD.

SKS/PON