Louga : Le PROMOLOG bénéficie du coup de pouce du PRECIMOL
APS
SENEGAL-BELGIQUE-SOCIETE

Louga : Le PROMOLOG bénéficie du coup de pouce du PRECIMOL

Louga, 15 avr (APS) - Le Projet maraîcher de Louga (PROMALOG) a bénéficié d’un accompagnement du Projet d’éducation à la citoyenneté mondiale (PRECIMOL) dont la première phase a permis entre autres la plantation de 500 arbres fruitiers, a déclaré son président Ibrahima Ndiaye.

‘’Les Belges nous ont aidés à clôturer notre champ de 300 m et d’y planter 500 arbres fruitiers’’, a dit à l’APS M. Ndiaye samedi en marge du lancement de la deuxième phase du PRECIMOL un projet d’éducation à la citoyenneté fruit du partenariat entre le Festival international de folklore et de percussion (FESPOP) et l’ONG Défi Belgique Afrique (DBA).

Revenant sur la genèse de ce partenariat avec les Belges, le président du PRECIMOL affirme ‘’qu’au départ ils voulaient nous tester et avaient dit qu’ils ne disposaient pas beaucoup d’argent et étaient seulement venus nous rendre une visite de courtoisie’’.

‘’Nous leur avons répondu que cette visite nous enchantait mais avant de partir ils ont demandé les problèmes auxquels nous étions confrontés’’, se souvient-il, notant ‘’avoir mis l’accent sur les incursions récurrentes des porcs qui détruisaient les plantes’’.

‘’Ils sont repartis et avec le FESPOP, ils nous ont fait savoir qu’ils pouvaient nous donner une somme de 200 000 F CFA que nous avons judicieusement utilisée en faisant même recours à nos propres moyens’’, indique-t-il. 
 
‘’Convaincus de notre engagement, ils ont décaissé par la suite 2 650 000 F CFA utilisés pour l’achat d’arrosoirs et d’autres matériels pour la culture’’, déclare M. Ndiaye prêt à continuer le partenariat avec les Belges.

Quant au président du Fespop Babacar Sarr, il a salué cette collaboration entre jeunes belges et sénégalais insistant sur l’importance de la conscience citoyenne pour le développement d’un pays et la paix dans le monde.

Il indique que pour cette deuxième phase, les Belges seront au nombre de soixante et du côté local 45 jeunes vont cohabiter et partager des taches durant une quinzaine de jours afin d’apprendre à se connaître et à se tolérer.
 
Des projets locaux comme le PROMOLG vont continuer à bénéficier de l’appui de ces jeunes et cette année, la Fédération des paysans de Louga (FAPAL) ainsi que es producteurs de Leona seront inclus dans ce partenariat, dit-il.
 

AMD/OID