Le ministre du Travail appelle à la rénovation des systèmes de prévoyance
APS
SENEGAL- AFRIQUE-SOCIAL-LEGISLATION

Le ministre du Travail appelle à la rénovation des systèmes de prévoyance

Dakar, 8 mai (APS) - Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Samba Sy a appelé, mardi, à la rénovation des systèmes nationaux de prévoyance sociale ’’eu égard aux implications réelles’’ de cette problématique dans le développement économique et social d’un pays. 
 
 
"Incontestablement, eu égard aux implications réelles de la problématique de la prévoyance sociale dans le développement économique et social, il s’avère nécessaire de rénover nos systèmes nationaux de prévoyance sociale", a déclaré Samba Sy.

Le ministre s’exprimait à l’ouverture des assises nationales de validation du socle juridique de sécurité sociale applicable aux Etats membres de la Conférence interafricaine de la Prévoyance sociale (CIPRES).
 
Selon Samba Sy, ’’la CIPRES a décidé d’élaborer et de mettre en œuvre un socle juridique de sécurité sociale applicables aux Etats membres de la conférence, dans le souci d’actualiser et d’harmoniser les dispositions juridiques en matière de prévoyance sociale".
 
Cette initiative de la CIPRES, a-t-il ajouté, intervient dans un contexte ’’où notre pays élabore un code unique de sécurité sociale qui devrait permettre de corriger les insuffisances notées dans les textes qui régissent les institutions de prévoyance sociale et qui tiennent soit de leur obsolescence, soit de l’évolution des besoins de couverture sociale et des règles de gestion technique".
 
Revenant sur le socle juridique de la sécurité sociale de la Conférence de la Prévoyance sociale (CIPRES), M. Sy a souligné que "les Etats membres avaient convenu, entre autres objectifs, de fixer des règles communes de gestion des Organismes de Prévoyance Sociale des Etats membres".
 
Toutefois, a-t-il noté, ’’pour une meilleure adéquation des textes, la CIPRES a recommandé l’examen des projets de textes au niveau des Etats membres d’où la tenue de ces assises nationales".
 
Pour le ministre du travail, la CIPRES offre ’’donc l’opportunité d’harmoniser notre code unique de sécurité sociale avec le nouveau dispositif juridique supranational qui sera mis en place, car l’avant projet fait ressortir plusieurs innovations qui vont impacter aussi bien dans l’organisation, le fonctionnement et la gouvernance de la gestion du financement ou le service de prestations".
 
Lors de la 25ème session ordinaire du Conseil des ministres de la tutelle de la Prévoyance sociale a rappelé le ministre qu’un comité technique a été mis en place et chargé de rédiger un dispositif juridique harmonisé à partir des textes essentiels actualisés de la conférence, en s’appuyant sur un avant projet de socle juridique élaboré par le secrétariat exécutif.
 
SKS/OID/PON