Le manque d’investisseemnts expose aux risques de catastrophes (FICR)
APS
SENEGAL-MONDE-PREVENTION

Le manque d’investisseemnts expose aux risques de catastrophes (FICR)

Dakar, 13 oct (APS) - Le manque d’investissement dans le renforcement de la résilience des communautés "expose des millions de personnes à d’importants risques de catastrophes", indique la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), dans son rapport 2016 sur les catastrophes dans le monde.
 
Selon cette étude, ces risques de catastrophes en question sont pourtant "prévisibles et évitables", d’autant que chaque fois que 100 dollars sont dépensés pour l’aide internationale, "seuls 40% sont investis dans la préparation aux catastrophes et les mesures de réduction des risques". 
 
Le secrétaire général de la FICR, El Hadj As Sy, cité par cette étude, affirme que l’investissement dans la résilience "est le meilleur moyen" dont dispose la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge, pour protéger "la vie, les moyens de subsistance et la dignité des personnes les plus vulnérables du monde". 
 
"Notre action doit s’inscrire dans un continuum de la préparation au renforcement de la résilience, en passant par l’intervention rapide et le relèvement", ajoute M. Sy.
 
Le rapport 2016 sur les catastrophes souligne que le monde est confronté à "des défis complexes auxquels il n’est pas possible de répondre intégralement par le biais des opérations en cas de catastrophes et des interventions d’urgence". 
 
BHC/BK