La loi sur l’accès à l’information va renforcer la démocratie sénégalaise (universitaire)
APS
SENEGAL-MEDIAS-LEGISLATION

La loi sur l’accès à l’information va renforcer la démocratie sénégalaise (universitaire)

Saly-Portudal (Mbour), 9 mars (APS) – Le Sénégal est en train de combler "une lacune" en élaborant une loi sur l’accès à l’information, un outil qui va renforcer la démocratie dans le pays, a assuré jeudi le professeur de droit constitutionnel Babacar Guèye.

 
"Le texte sur l’accès à l’information, c’est un document qui manquait à l’arsenal juridique de l’Etat du Sénégal, un gap qu’il était nécessaire de combler par une rédaction inclusive et participative de cette loi", a dit M. Guèye.
 
Il intervenait à un atelier d’écriture du projet de loi et du décret d’application du texte juridique qui va encadrer l’accès à l’information.
 
Le futur projet de loi sera "porté par le ministère de l’Intégration africaine, du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique et de la Promotion de la bonne gouvernance, qui va le présenter au gouvernement en vue de son adoption", a ajouté Babacar Guèye, enseignant à l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar et président du conseil d’administration de l’ONG "Décentralisation, droits humains et développement local" (3D).
 
Ouvert ce jeudi, l’atelier d’écriture du projet de loi sur l’accès à l’information se poursuivra jusqu’à samedi.
 
Le comité de pilotage chargé de la rédaction de ce texte est constitué de membres représentant plusieurs secteurs d’activité, selon M. Guèye.
 
Selon Sylla Sow, le représentant de l’ONG de défense de la liberté d’expression "Article 19", une "coalition" d’organisations de la société civile sénégalaise a été créée pour superviser la préparation du projet de loi sur l’accès à l’information.
 
"L’adoption de cette loi s’inscrit est une préoccupation d’’Article 19’, consistant à renforcer le citoyen dans l’une de ses droits findamentaux, notamment celui ayant trait à l’accès à l’information.
 
Plusieurs pays ont une loi similaire, qui oblige les dépositaires de l’autorité publique à mettre à la disposition des médias les informations concernant le public, à l’exception, dans bien des cas, de celles liées à la défense nationale par exemple.

ADE/ESF