L’association
APS
SENEGAL-FRANCE-SOCIETE

L’association "Coexister" plaide pour une vie harmonieuse loin des conflits

Dakar 21 juill (APS) - Les membres du mouvement européen interreligieux "Coexister", qui promeut la coexistence active, invitent à "l’ouverture et au vivre ensemble pour un monde sans conflit" a fait savoir, jeudi à Dakar, Christophe Cadiou, responsable administratif du mouvement.
 
"Les membres de ce mouvement n’ont ni le même parcours, ni la même pensée ni les mêmes convictions, mais nous avons la même vocation humanitaire", a commenté M. Cadiou, au cours d’une conférence sur le thème : "coexister : le modèle sénégalais du vivre ensemble à la lumière d’autres expériences".


Cette conférence tenue dans les locaux de la Fondation Konrad Adeauer (FKA) est organisée par Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies dans le cadre de son volet "Education pour la paix".

 
Le mouvement est né après les opérations qui ont eu lieu en Israël et en Palestine entre fin 2008 et 2009, qui ont eu un impact négatif, surtout à Paris (France), où les "pro Palestine" et les "pro Israël" se sont affrontés, a informé son responsable administratif. 
 
Ces événements tragiques ont amené un groupe à débattre du sujet dans le XVe arrondissement de Paris, a dit M. Cadiou. C’est le discours d’un jeune de 16 ans, qui a invité sur scène toutes les personnes pour faire partie d’une seule communauté, qui a éveillé les consciences de ses autres camarades présents.

C’est à ce moment-là que le mouvement qui réclame aujourd’hui 33 groupes en France et 3 en Europe a été créée avec comme symbole le 11 septembre 2001 et 2009, a soutenu Christophe Cadiou, expliquant que "contre autant de haine, il faut poser une contre réaction positive".

Le mouvement "Coexister" a pour objectifs de "vivre l’expérience de la vie comme un groupe, de rencontrer des jeunes leaders acteurs de changement et, grâce à ce voyage, créer un groupe en Afrique", a poursuivi M. Cadiou.
 

IC/PON