L’AIMF engage un travail de compilation de données sur les villes
APS
AFRIQUE-COLLECTIVITES

L’AIMF engage un travail de compilation de données sur les villes

De l’envoyé sépéciale de l’APS : Adama Diouf Ly

Ouagadougou (Burkina Faso), 23 fév (APS) – L’Association Internationale des maires francophones (AIMF) a entrepris un travail de compilation et de capitalisation des informations officielles existantes "peu nombreuses et pas toujours mis à jour" pour aider les maires à disposer de données fiables sur leur ville, leurs administrés et les dynamiques en cours, a appris l’envoyée spéciale de l’APS.
 
L’idée est de mettre "les informations au service du développement local pour élaborer des stratégies de planification cohérentes et adaptées pour assurer une gestion rigoureuse des finances et des projets", selon le délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna.
 
M. Evouna présidait l’atelier sur le thème "Information au service du développement’’ dans le cadre de la Conférence annuelle de l’AIMF ouverte jeudi à Ouagadougou.
 
La disponibilité d’informations sur la ville devrait aider également les élus locaux à "construire un plaidoyer efficace pour donner confiance à leurs partenaires en disposant d’outils de suivi modernes et transparents".
 
Il s’agit également de "mettre en avant les enjeux de propriété, de confidentialité, de sécurisation et d’exploitation des données produites dans la ville". 
 
En effet au moment où les territoires urbains connaissent une croissance fulgurante souvent difficile à contrôler et à encadrer, l’insuffisance, voire l’absence de données statistiques fiables au niveau local est une contrainte de plus en plus handicapante, a-t-il dit.
 
L’objectif de l’atelier a permis d’identifier les acteurs institutionnels susceptibles de collecter et de rendre exploitables ces données. 
 
Pour le représentant de l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), Oumar Dia, les informations produites par les institutions de statistiques profitent à tous les secteurs d’activités dans différents domaines avec des données fiables sur l’ensemble de la population.
 
Les participants ont échangé essentiellement sur les conditions favorables à mettre en place pour avoir plus de statistiques au niveau local.
 
L’AIMF entend ainsi se rapprocher des Instituts nationaux de la statistique afin de déterminer les conditions favorables dans lesquelles ces structures pourraient construire et publier des données à "à l’échelon local, sur l’échelon local et pour l’échelon local".
 
La conférence annuelle sur le Partenariat stratégique AIMF-Union Européenne engage les élus locaux dans un processus de construction de coalitions au service du développement local.
 

ADL/ASB