Le Sénégal expulse Kémi Séba pour
APS
SENEGAL-BENIN-FRANCE-SECURITE

Le Sénégal expulse Kémi Séba pour "menace grave pour l’ordre public"

Dakar, 6 sept (APS) - Le Sénégal a décidé d’expulser de son territoire le Franco-Béninois Stélio Gilles Robert Capo Chichi dit Kémi Séba pour "menace grave pour l’ordre public", a annoncé mercredi le ministère de l’Intérieur.

Le militant panafricaniste a été expulsé par un arrêté daté du mardi 5 septembre.
 
"Monsieur Chichi sera mis en route (…) vers son lieu de provenance", ajoute la même source.
 
Le gouvernement "a prononcé une mesure d’expulsion du territoire national sénégalais, à l’encontre du ressortissant franco-béninois Stélio Gilles Robert Capo Chichi alias Kémi Séba, né le 19 décembre 1981 à Strasbourg (France)", est-il écrit dans l’arrêté dont l’APS a obtenu une copie.
 
Le texte, dans lequel Kémi Séba est présenté comme étant le président d’une ONG baptisée "Urgences panafricanistes", rappelle que le Franco-Béninois a été "récemment traduit devant la justice sénégalaise pour des faits de +destruction volontaire et publique par le feu d’un billet de banque ayant cours légal+".
 
Il est également reproché à M. Séba "des propos désobligeants" tenus "à l’encontre des chefs d’Etat et dirigeants africains".
 
Kémi Séba "envisagerait de mener des actions préjudiciables à l’ordre public en appelant à des rassemblements intempestifs sur la voie publique", affirme le ministère sénégalais de l’Intérieur.
 
"Sa présence sur le territoire national constituant une menace grave pour l’ordre public, son expulsion a été prononcée pour devenir immédiatement exécutoire, conformément aux dispositions pertinentes de la loi (…) relative aux conditions d’admission, de séjour et d’établissement des étrangers" au Sénégal, ont argué les autorités sénégalaises.

BHC/ESF/BK