Kaolack : le gouverneur prône un ’’comportement irréprochable’’ sur les routes
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-COMEMORATION

Kaolack : le gouverneur prône un ’’comportement irréprochable’’ sur les routes

Kaolack, 4 avr (APS) - Le gouverneur de la région de Kaolack (centre), Al Hassane Sall a invité, mardi, les usagers de la route à adopter un comportement républicain irréprochable afin de réduire les accidents de circulation fréquents dans la zone.

 
"Je voudrais une fois encore appeler les uns et les autres à un comportement républicain irréprochable sur les routes pour qu’on réduise les accidents de circulation à défaut de pouvoir les éradiquer, a-t-il notamment déclaré.
 
S’adressant au public venu assister au défilé civil et militaire marquant la cinquante-septième fête de l’indépendance du Sénégal, le gouverneur de Kaolack a insisté sur la nécessité pour les chauffeurs de devenir de vrais citoyens par le biais d’un comportent inspiré du civisme et de la citoyenneté.
 
"Le gouvernement s’est engagé à combattre les accidents de circulation. Les citoyens que nous sommes, devrions nous mettre du côté des autorités étatiques pour en faire un combat quotidien de chacun et chacune d’entre nous", a-t-il souligné.
 
Le gouverneur de la région de Kaolack a loué le comportement des conducteurs de moto taxi ayant pris part au défilé motorisé. Vêtus de gilets de couleur bleue et portant des casques de protection, ces conducteurs ont été l’attraction de cette manifestation au regard de la réaction joyeuse du public massé le long de l’avenue Senghor.
 
"Cela doit servir d’exemple à tous les conducteurs de moto taxi. Ils doivent dorénavant porter le casque pour pouvoir dérouler leurs activités sans mettre en péril la sécurité des uns et des autres. Nous allons mener ce combat avec les populations de Kaolack pour que l’on continue à se sentir en sécurité", a-t-il réagi.
 
Les motos-taxis sont partout visibles dans la ville de Kaolack. Cet engin communément appelé "Jakarta" est un des principaux moyens de locomotion qui assurent le transport des populations sur de moyennes distances.
 
Au total, 16 000 motos-taxis ont été recensés dans la seule commune de Kaolack, a révélé le gouverneur.
 
AKS/PON