Dénouement de la crise gambienne : les chefs coutumiers et traditionnels félicitent MackySall
APS
SENEGAL-GAMBIE -CULTURE

Dénouement de la crise gambienne : les chefs coutumiers et traditionnels félicitent MackySall


Gandiaye, (Kaolack), 22 jan (APS) - Le grand serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, a fait part, samedi de la satisfaction des chefs coutumiers et traditionnels du Sénégal pour l’implication du président Macky Sall dans le dénouement de la crise post-électorale en Gambie.


 


Le grand Serigne de Dakar intervenait samedi à Gandiaye lors d’une rencontre des chefs coutumiers et traditionnels du Saloum en présence du ministre la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye et du secrétaire d’Etat à l’hydraulique, Diène Faye.


 


"Nous demandons à ces derniers de lui (Macky Sall) porter depuis Gandiaye toutes les félicitations des chefs coutumiers et du peuple sénégalais après ce qui s’est passé en Gambie", a dit Abdoulaye Makhtar Diop, ajoutant que "cet instant par la force des choses est historique".


 


"Les chefs religieux ici présents, les imams de tous les coins du Sénégal doivent savoir ce matin que Dieu a exaucé leurs prières parce que tous ensemble nous avions prié pour que la Gambie recouvre la paix", a-t-il indiqué.


 


Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, avait contesté les résultats de la présidentielle gambienne du 1-er décembre dernier, au lendemain de laquelle il avait pourtant reconnu sa défaite et félicité son adversaire Adama Barrow, le candidat de l’opposition, pour sa victoire, plongeant son pays dans une grave crise postélectorale. 


 


La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a tenté en vain depuis des semaines de convaincre le président Jammeh de céder le pouvoir à l’opposant Adama Barrow, que le Sénégal a accueilli à la demande de l’organisation sous régionale. 


 


Le vainqueur a prêté serment jeudi 19 décembre dernier dans les locaux de l"ambassade de son pays à Dakar, au Sénégal.


 


Face au refus de Yahya Jammeh de quitter le pouvoir et aux échecs des pourparlers initiés par la CEDEAO,l’armée sénégalaise, appuyée par des soldats ouest-africains, était entrée jeudi après-midi en Gambie dans le cadre d’une opération militaire destinée à contraindre Yahya Jammeh à remettre le pouvoir à Adama Barrow, investi le même jour à Dakar président de la République de Gambie. 


 


Après plusieurs tentatives restées vaines les présidents guinéen Alpha Condé et mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz s’étaient rendus vendredi à Banjul pour une dernière médiation. Ils ont finalement obtenu de lui l’annonce de son départ du pouvoir sans effusion de sang.


 


 L’ancien président gambien Yahya Jammeh a quitté son pays ce samedi dans la soirée pour Conakry (Guinée) où il a fait une escale pour aller s’exiler définitivement en Guinée Equatoriale.


 


AB/ASB/MS