Fin du défilé civil et militaire  à la Place de la Nation
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-DEFILE

Fin du défilé civil et militaire à la Place de la Nation

Dakar, 4 avr (APS) - Le défilé civil et militaire, commémorant le 58e anniversaire de la fête de l’indépendance, a pris fin ce mercredi un peu après 13h à la Place de la nation (ex-Obélisque), sous la présidence du chef de l’Etat Macky Sall, a constaté l’APS.
 
 
Le passage des Forces de défense et de sécurité a été ouvert par le défilé motorisé remarquable par les nouvelles acquisitions de la Gendarmerie. Il s’agit entre autres de véhicules blindés, de véhicules tout-terrains, de fourgonnettes, etc. 
 
Les détachements des bataillons du génie militaire, des transports, blindés, d’artillerie ont également dévoilé leurs engins acquis récemment. Des engins de roues dotés de canon, batteries lances grenades multiples, etc.
 
Le Brigade nationale des Sapeurs-pompiers et la Police nationale ont fait défiler des ambulances, des citernes, des véhicules d’incendie, des véhicules de transports de troupe, des engins blindés, des motocyclistes.
 
Les Ecoles militaires de santé, des officiers d’active, des sous-officiers, des officiers de la gendarmerie et le Prytanée militaire Charles N’ Tchororé de Saint-Louis ont gratifié le public de leur cadence.
 
Le défilé aérien a enchaîné avec neuf aéronefs. Il est suivi par le défilé à pied des différents détachements de l’armée, Gendarmerie, Police.
 
L’escadron monté de la Gendarmerie a clôturé le passage des militaires et paramilitaires. 
 
Avant les militaires, la parade des civils avait débuté par le survol d’un hélicoptère de l’armée de type M17 avec le drapeau du Sénégal et la prestation des majorettes du collège Notre-dame-du-Liban.
 
Ensuite, des élèves de différentes écoles des communes de la capitale sénégalaise habillés pour la plupart en tenue traditionnelle, le lycée des jeunes filles Mariama Bâ, le lycée scientifique de Diourbel, la Case des Tout-petits, des écoles de formation, la Croix-Rouge, l’Agence d’assistance de la sécurité de proximité ont défilé.
 
Les anciens combattants et la prestation des majorettes du lycée John Fitzgerald Kennedy ont clôturé le passage des civils.
 
Le chef de l’Etat, Macky Sall est arrivé à 10 heures à la Place de la
Nation (ex-Obélisque) pour présider le défilé. Des coups de canons ont été tirés dès l’arrivée du président de la République qui a été accueilli par le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dionne, en présence du ministre des Forces armées, Augustin Tine, du chef d’Etat-major des armées (CEMGA), du général Cheikh Guèye et du Haut commandant de la Gendarmerie, le général Meïssa Niang.
 
 
Le président Sall a été précédé par le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), Ousmane Tanor Dieng, de la présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Aminata Tall, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et la première dame Marième Faye Sall.
 
 
Plusieurs personnalités étatiques, militaires, coutumières, religieuses, entre autres sont présentes à la tribune officielle.
 
Accompagné du CEMGA dans un camion militaire, le président Macky Sall a passé en revue les troupes devant défiler le long de l’avenue du général De Gaulle jusqu’au rond-point du siège nationale de la BCEAO.
 
A son retour, le chef de l’Etat a été accueilli à la tribune officielle par les invités d’honneur de la festivité, les pêcheurs de Missirah qui avaient secouru les victimes du crash de l’hélicoptère de l’armée de l’air le 14 mars dernier dans les mangroves de Toubacouta.
 
Plusieurs officiers, sous-officiers, soldats ont été décorés de différentes médailles par le président de la République, le Premier ministre, le ministre des Forces armées, le CEMGA et le Haut commandant de la Gendarmerie.
 
Le thème retenu cette année par les autorités administratives et militaires porte sur la "Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale".
 
 
BHC/SK/PON