Emission Jakaarlo : Les ’’profonds regrets
APS
SENEGAL-MEDIAS-SOCIETE

Emission Jakaarlo : Les ’’profonds regrets" du GFM qui annonce des ’’mesures’’


Dakar, 22 mars (APS) – La direction générale du Groupe Futurs Média (GFM) dit exprimer "ses profonds regrets suite aux nombreuses réactions compréhensibles et légitimes" relatives à l’émission "Jakaarlo Bi" du 9 mars 2018 et assure avoir ’’pris des mesures idoines pour que de pareilles circonstances malheureuses ne se renouvellent plus".

Un chroniqueur de l’émission, Songué Diouf, avait justifié les cas de viols dont sont victimes les femmes par leurs choix vestimentaires.
 
"Exprimant ses profonds regrets, la Direction générale, ainsi que les cadres et l’ensemble du personnel du Groupe Futurs Médias réitèrent à nouveau et avec insistance leur engagement à toujours œuvrer pour offrir de meilleurs programmes, à respecter les sensibilités et équilibres sociaux, à accompagner les partenaires", annonce un communiqué parvenu à l’APS.

’’Suite aux nombreuses réactions compréhensibles et légitimes des téléspectateurs, internautes et observations du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) relatives à l’émission +Jakaarlo Bi+’’, la Direction générale du Groupe Futurs Médias (GFM) assure avoir ’’pris des mesures idoines pour que de pareilles circonstances malheureuses ne se renouvellent plus".
 
 Ainsi, renseigne le communiqué, "la Direction générale réaffirme l’ancrage de GFM, dans sa mission d’informer, d’éduquer, de divertir et sa détermination à toujours donner le meilleur en vue de bien servir et de consolider la vocation qu’il s’est assigné."
 
La Direction générale du groupe ’’réaffirme ses regrets, salue la confiance des Sénégalaises et Sénégalais et renouvelle son attachement aux valeurs, vertus et coutumes qui fondent le socle de notre pays".

MK/ASB/OID