Diouroup : des batteuses manuelles et des fourneaux améliorés remis aux associations de femmes
APS
SENEGAL-SOCIETE

Diouroup : des batteuses manuelles et des fourneaux améliorés remis aux associations de femmes



Diouroup (Fatick), 2 fév (APS) - L’Agence nationale de Conseil agricole et rural (ANCAR) a remis jeudi à Diouroup des batteuses manuelles et des fourneaux améliorés à des organisations de femmes de cette commune, pour les aider à alléger les travaux domestiques, a constaté l’APS.

‘’Nous avons remis des batteuses manuelles pour les
bénéficiaires qui sont dans la commune de Diouroup dans le cadre du projet +Diffusion à grande échelle d’une technologie de battage pour la réduction des pertes post-récoltes, l’amélioration de la qualité des grains+’’, a déclaré Abdoulaye Sy, directeur ANCAR du bassin arachidier sud.


Il s’exprimait au terme de la cérémonie de remise de
matériel aux bénéficiaires de deux projets de diffusion à grande échelle.


Le premier projet est relatif à la technologie de battage manuel
du mil pour la réduction des pertes après récolte, du temps de travail et de l’amélioration de la qualité des grains et le second, aux technologies de gestion durable des terres.


Ces deux projets, mis en œuvre par l’ANCAR et ses partenaires, ont permis à la commune de Diouroup de bénéficier de batteuses manuelles et de fourneaux améliorés. Ces outils permettent l’allégement des travaux domestiques des femmes et contribuent également à la sécurité alimentaire des ménages vulnérables et la gestion de l’environnement.


Ils ont été acquis dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de Ouest, connu sur le nom de WAAPP, et avec le concours financier du Fonds national de recherches agricoles et agro-alimentaires (FNRAA).


L’ANCAR, en partenariat avec l’Ong américaine Compatible Technology International (CTI), a développé une batteuse manuelle de mil.


Selon Abdoulaye Sy, ‘’ce projet a permis aujourd’hui de diffuser
200 batteuses qui sont cédées gratuitement aux producteurs, parce que ce sont des subventions, de l’argent que l’Etat du Sénégal a mis à notre disposition’’.


C’est dans ce sens que la commune de Diouroup a bénéficié de
huit batteuses manuelles et de 30 fourneaux améliorés destinés aux organisations de femmes de 8 des 11 villages de la commune.


Un budget de 225 millions FCFA a été mobilisé pour la
fabrication des batteuses, la diffusion à grande échelle et la formation des producteurs.


‘’Nous avons, dans ce programme de diffusion, accompagné
toujours les producteurs dans la formation’’, a indiqué M. Sy pour qui il est important de noter que ‘’ces batteuses ont été fabriquées par une entreprise locale basée à Thiès.


Certes, la conception a été faite par l’Ong CTI qui est basée aux Etats-Unis, a-t-il poursuivi, mais il a été important pour ’’nous d’impliquer l’artisanat local, les entreprises sénégalaises". Selon lui, il s’agit de faire que, "demain, les compétences puissent être disponibles au niveau de nos entreprises qui pourront valablement fabriquer la batteuse et la vendre à tous ceux qui en demanderont’’.


En effet, l’ANCAR souhaite que 400 batteuses soient achetées par
des promoteurs, afin qu’ils puissent mesurer leurs performances.


FD/ASG/MKB