Des jeunes sensibilisés au civisme et à la citoyenneté
APS
SENEGAL-JEUNESSE

Des jeunes sensibilisés au civisme et à la citoyenneté

Dakar, 5 avr (APS) - Le camp inter-mouvements de l’école Saint-Pierre Julien Eymard ouvert à Dakar dans le cadre de la Semaine nationale de la Jeunesse (31 mars-6 avril) devrait aider à sensibiliser les mouvements associatifs au civisme, à la citoyenneté et au développement, a appris l’APS.
 
Le camp inter-mouvements de Saint-Pierre qui rassemble 140 leaders de différents mouvements de jeunesse issus des 14 régions du Sénégal veut "sensibiliser 10 jeunes de chaque région à la citoyenneté, au civisme et au développement", a indiqué le directeur de l’Education populaire au ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat, Célestin Marie Tine.


Les pensionnaires du camp ont d’ailleurs sillonné ce matin les rues de Dakar pour sensibiliser les populations sur le nouveau phénomène de rapts d’enfants, a dit M. Tine.

"Cette mobilisation générale contre ce fléau a été une occasion pour les délégations de jeunes issus d’horizons divers de se rencontrer, d’échanger sur la problématique des jeunes mais aussi d’esquisser quelques solutions pour y remédier", a-t-il ajouté.

"Le ministère de la Jeunesse joue naturellement son rôle d’accompagnement et de soutien aux mouvements de jeunesse d’où l’organisation de cette semaine de la jeunesse qui permet à la jeunesse d’acquérir le sens de la citoyenneté et d’être des relais auprès de leurs communautés", a pour sa part, indiqué son représentant, Serge Badji.

Cette édition 2018 de la Semaine de la jeunesse est aussi l’occasion de mener des activités socio-éducatives et culturelles comme "la levée des couleurs, les chants patriotiques, la sensibilisation au dépistage volontaire, à la santé de la reproduction, les concours de littérature, de musique, de théâtres et d’arts plastiques, des activités sportives ainsi que des actions en faveur de la protection de l’environnement", a quant à lui précisé, le directeur pédagogique adjoint, Moussa Sakho.

La Semaine de la Jeunesse qui se poursuit jusqu’au 6 avril prochain regroupe plus de 1000 jeunes issus de toutes les régions du pays à Dakar et porte sur le thème de la citoyenneté des jeunes pour un Sénégal émergent.

Évoquant l’opportunité de cette semaine de sensibilisation, la représentante du Mouvement scouts et guides de Saint-Louis, Danielle Fonseca a dit être "prête à transmettre le message reçu dans ma localité mais avec des mots plus simples pour toucher le maximum".

"Un cahier des charges final sera remis au ministère de la Jeunesse pour une meilleure prise en compte des aspirations de la jeunesse sénégalaise", a conclu le directeur de l’Education populaire Célestin Marie Tine.

ABN/PON/ASB