Une Charte signée par des entreprises pour la promotion de la diversité
APS
SENEGAL-ECONOMIE-SOCIETE

Une Charte signée par des entreprises pour la promotion de la diversité

Dakar, 18 oct (APS) - Au total 11 entreprises opérant au Sénégal dans différents secteurs d’activité ont signé mardi à Dakar une "Charte de la diversité des entreprises au Sénégal", un document qui les engagent à "mieux refléter dans leurs effectifs, la diversité" de la population sénégalaise.
 
La signature de cette Charte entre dans le cadre de la politique de responsabilité sociale et environnementale de la BICIS, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal.
 
Outre la filiale du Groupe BNP Paribas, d’autres sociétés sont engagés dans cette perspective visant la promotion de la diversité dans les entreprises sénégalaises, en partenariat avec l’initiative RSE-Sénégal.
 
Il s’agit notamment de la société Accor, de Bio 24, CFAO, Eiffage, La laiterie du Berger, entre autres.
 
Selon un document remis à des journalistes, cette démarche a pour but d’exprimer la volonté des entreprises d’agir pour "mieux refléter dans leurs effectifs, la diversité de leur population. Articulée autour de six points, lit-on, la Charte guide l’entreprise dans la mise en place de nouvelles pratiques, en y associant l’ensemble des collaborateurs et partenaires".
 
De cette manière, les entreprises concernées comptent favoriser "le pluralisme et rechercher la diversité au travers des recrutements et de la gestion des carrières", des questions constituant "un facteur de progrès pour l’entreprise", a fait valoir le directeur général de la BICIS, Patrick Pitton.
 
La diversité "est un pilier de la politique de responsabilité sociale et environnementale des entreprises", a ajouté M. Pitton.
 
Les entreprises en question, par le biais de cette convention, s’engagent à "sensibiliser et former les dirigeants et collaborateurs impliqués dans le recrutement, la formation et la gestion des carrières aux enjeux de la non-discrimination et de la diversité".
 
Elles disent chercher, à travers cette convention, à "faire de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique de diversité un objet de dialogue avec les représentants du personnel".
 
L’un des engagements de la Charte vise à "chercher à refléter la diversité de la société sénégalaise et notamment sa diversité culturelle et ethnique" dans les effectifs des sociétés signataires de la Charte.
 
 
Ces différents axes de la Charte "ramenés à l’entreprise permettent de consolider le socle social sur lequel est bâtie l’entreprise sénégalaise", a pour sa part souligné Amath Camara, directeur de cabinet du ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions.
.
M. Camara estime que cette Charte "suscite des espoirs et constituera véritablement une révolution dans la prise en compte de façon égale et équitable de l’ensemble des travailleurs et des demandeurs d’emploi".
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

SK/BK