Début du défilé civil à la place de la Nation
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-COMMEMORATION

Début du défilé civil à la place de la Nation

Dakar, 4 avr (APS) - Le défilé commémorant le 58e anniversaire de la fête de l’indépendance a débuté par le survol d’un hélicoptère de l’armée de type M17 avec le drapeau du Sénégal et la prestation des majorettes du collège Notre-dame-du-Liban, a constaté l’APS.
 
 
 
Le chef de l’Etat, Macky Sall est arrivé à 10 heures à la Place de la Nation (ex-Obélisque) pour présider le défilé 
 
 
Des coups de canons ont été tirés dès l’arrivée du président de la République qui a été accueilli par le Premier ministre Mohammad Boun Abdallah Dionne, en présence du ministre des Forces armées, Augustin Tine, du chef d’Etat-major des armées (CEMGA), du général Cheikh Guèye et du Haut commandant de la Gendarmerie, le général Meïssa Niang.
 
Le président Sall a été précédé par le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), Ousmane Tanor Dieng, de la présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Aminata Tall, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et la première dame Marième Faye Sall.
 
Plusieurs personnalités étatiques, militaires, coutumières religieuses, entre autres sont présentes à la tribune officielle. 
 
Accompagné du CEMGA dans un camion militaire, le président Macky Sall a passé en revue les troupes devant défiler le long de l’avenue du général De Gaulle jusqu’au rond-point du siège nationale de la BCEAO.
 
A son retour, le chef de l’Etat a été accueilli à la tribune officielle par les invités d’honneur de la festivité, les pêcheurs de Missirah qui avaient secouru les victimes du crash de l’hélicoptère de l’armée de l’air le 14 mars dernier dans les mangroves de Toubacouta.
 
Plusieurs officiers, sous-officiers, soldats ont été décorés de différentes médailles par le président de la République, le Premier ministre, le ministre des Forces armées, le CEMGA et le Haut commandant de la Gendarmerie. 
 
Quelque 8160 civils et 3949 militaires et paramilitaires vont participer au défilé.
 
Neuf aéronefs, 385 véhicules, 94 motos, 75 chevaux et 25 quads seront également mobilisés pour ce défilé qui va se dérouler sur le Boulevard du général de Gaulle, précise-t-on de mêmes sources.
 
Le thème retenu cette année par les autorités administratives et militaires porte sur la "Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale". 
 
 
 
 
Le défilé à pied va comporter, pour l’édition 2018, un détachement de l’armée, de la gendarmerie et de la police avec des attributs de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l’Union africaine (UA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), autorités pour lesquelles ils effectuent des missions.
 
Selon les organisateurs, une revue navale sera diffusée lors du défilé qui verra la première participation des paramilitaires de l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire.
 
L’Ecole inter-Etats des sciences et médecine vétérinaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) va, pour sa part, défiler pour la première fois.
 
Le programme prévoit par ailleurs un "quadrillé des baïonnettes" des élèves de l’Ecole des officiers de la gendarmerie (EOGN), comme l’année dernière.
 
SK/BHC/PON