L’ONG Plan milite pour des villes ouvertes aux enfants et jeunes
APS
MONDE-SENEGAL-SOCIETE

L’ONG Plan milite pour des villes ouvertes aux enfants et jeunes


Dakar, 19 sept (APS) - Les résultats du projet "Ville, amie des enfants et des jeunes", mis en œuvre au Sénégal par Plan international, mettent en exergue l’importance d’une "ville ouverte aux enfants et aux jeunes" dans le développement d’un pays, a indiqué, mardi, à Dakar, la directrice des opérations de cette ONG, Grabriella Bucher.
 
Autrement appelé "Jeunes actifs pour un développement urbain", ce projet traduit la promesse d’un "très grand avenir pour les jeunes du Sénégal", a indiqué Mme Bucher lors d’une visite dudit projet à Guédiawaye, dans la commune d’arrondissement de Médina Gounass. 
 
"Ville, amie des enfants et des jeunes" est un projet financé par Plan Danemark et exécuté par Plan Sénégal, avec l’appui de deux partenaires locaux.
 
"On voit qu’il y a un très grand avenir pour les jeunes du pays. On a beaucoup de résultats quand une ville est ouverte aux jeunes et c’est la force de ce projet +Ville, amie des enfants et des jeunes", a souligné la directrice des opérations de Plan International, en visite au Sénégal.
 
"Je suis intéressée par les opérations que Plan mène au Sénégal" en vue de "comprendre comment notre organisation transforme la vie des communautés", a déclaré Grabriella Bucher, en présence du directeur régional de Plan pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Lotimy Djossayah.
 
Selon Lotimy Djossayah, la mission de Plan international "c’est d’être au service des communautés à travers les opportunités qu’elles ont, et le Sénégal est un pays d’opportunités. Nous voulons aller plus loin en termes de qualité de vie des enfants en général et des filles en particulier", a-t-il poursuivi.
 
Plan Sénégal "est l’un des premiers partenaires" de la commune d’arrondissement de Médina Gounass, a rappelé son maire, Baidy Bâ, s’adressant aux visiteurs. "Depuis 1996, a-t-il indiqué, elle est à nos côtés en ce concerne la santé, l’éducation, la gestion des inondations et aujourd’hui dans le renforcement des compétences des jeunes".
 
A Médina Gounass comme dans d’autres quartiers concernés par ce projet, 17 initiatives ou microprojets d’organisations de jeunes ont été réalisés, allant de la construction de mûrs de clôture à des opérations d’embellissement, en passant par la réfection de terrains de basket, la construction d’espaces publics.
 
Ces initiatives incluent également l’aménagement de jardins publics, d’espaces de loisirs et de détente pour les enfants, ainsi que l’installation de box marchands, la réfection de puisards ainsi que des opérations de reboisement.
 
Outre la commune d’arrondissement de Médina Gounass, dans le département de Guédiawaye, Diamagueune Sicap Mbao et Djeddah Thiaroye Kaw, d’autres communes de la grande banlieue dakaroise sont aussi concernées par ce projet.
 
"Ville, amie des enfants et des jeunes" est un projet qui intervient dans quatre autres grandes villes africaines que sont Monrovia (Libéria), Freetown (Sierra Leone), Lusaka (Zambie) et Harare (Zimbabwe).
 
SKS/BK