Thiès : 69 talibés retournés dans leurs familles par le gouverneur
APS
SENEGAL-PANDEMIE-ENFANCE

Thiès : 69 talibés retournés dans leurs familles par le gouverneur

Thiès, 24 avr (APS) - Le gouverneur de la région de Thiès, a lancé vendredi, une opération de retour en famille des enfants talibés, avec un "daara" de 69 pensionnaires à Kawsara Fall, dans la ville du rail, pour les prémunir de la pandémie du coronavirus.
 
Les 69 talibés du daara de Serigne Amdy Moustapha Faye, sis à Kawsara Fall ont embarqué à bord de véhicules pour rentrer à Touba Toul dans le département de Thiès. 
 
L’opération a été lancée en présence du préfet Moussa Diagne, des autorités policières et d’organismes de protection des enfants.
 
En plus d’être transportés jusqu’à destination avec leurs bagages, les enfants ont reçu un lot de produits d’hygiène. Le gouverneur a aussi remis une enveloppe dont il n’a pas révélé le montant au maître coranique Amdy Moustapha Faye.
 
Les talibés ont été testés auparavant et il sera demandé aux parents de leur faire observer deux semaines de quarantaine, pour saisir les services compétents en cas de signes du coronavirus. 
 
L’opération concerne les talibés non originaires de la ville, et qui sont en train d’être recensés, pour au final veiller à ce que "chaque enfant retourne chez lui, jusqu’à la fin de la pandémie", selon le gouverneur. "Nous allons enlever les enfants de la rue" et les talibés en premier, a-t-il ajouté. 
 
"Nous apporterons notre soutien aux maîtres coraniques qui accepteront de partir, et nous prendrons nos dispositions pour forcer à quitter (la ville) ceux qui refusent", a martelé le gouverneur.
 
En préparation depuis mercredi, la mise en œuvre de l’opération a été accélérée par l’annonce, jeudi, de la détection d’un nouveau cas communautaire, en la personne d’un talibé, dans la ville de Thiès. "Ceci nous a convaincu de la justesse de cette décision", a dit le gouverneur.
 
Le daara de Serigne Amdy Faye s’est porté volontaire pour le retour de ses talibés dans leurs familles, a-t-il dit.
 
Il estime que ce travail exécuté par la commission départementale de protection de l’enfance, "s’impose" surtout en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus. 
 
Tout en saluant l’initiative du maire de Thiès d’offrir des repas aux daaras, pour les aider à confiner leurs pensionnaires, il regrette que certains d’entre eux prennent cette nourriture, tout en continuant à faire mendier leurs talibés.
 
Ecartant tout agenda "malicieux" derrière cette mesure, Mouhamadou Moustapha Ndao estime que la pandémie a fait du retrait des enfants de la rue, une "nécessité plus impérieuse". Au-delà même de cette pandémie, il y a situation des enfants qui n’est "pas correcte" et que l’on dénonce à travers le monde, a-t-il noté. 
 
"On peut enseigner le Coran aux enfants, mais les faire mendier n’est pas une bonne chose", a déploré le gouverneur.
 
Le maître coranique Serigne Amdy Moustapha Faye a salué le geste de l’autorité, intervenu en ces moments de crise sanitaire. Chaque année à l’approche du Ramadan, ses talibés retournent chez eux pour cultiver la terre, a noté le responsable.
 
Il n’a pas manqué non plus de louer l’action de la mairie qui leur apporte de la nourriture chaque jour, selon lui. "Mon épouse ne servait plus que du café aux talibés", a-t-il dit.
 
Le maître coranique en a profité pour inviter ses collègues à garder les enfants dans les "daaras", dès lors qu’ils reçoivent des repas. "Ceux qui ne peuvent pas le faire, doivent les retourner à leurs familles, jusqu’à la fin de la crise", a-t-il dit. 

ADI/ASB/AKS