Samba Ndiobène Kâ évoque les attentes liées aux programmes de développement communautaire
APS
SENEGAL-SOCIETE

Samba Ndiobène Kâ évoque les attentes liées aux programmes de développement communautaire

Dakar, 6 déc (APS) - Le ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Kâ, réaffirme l’ambition du gouvernement d’arriver à "corriger dans l’urgence et à moyen terme les disparités spatiales et structurelles’’, à travers la mise en œuvre du programme dénommé ’’Développement communautaire et Equité territoriale’’.

Le programme "Développement communautaire et Equité territoriale", regroupant le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), le PUMA (programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers) et Promovilles, le Programme de modernisation des villes, "a pour objectif global de corriger dans l’urgence et à moyen terme les disparités spatiales et structurelles’’ entre régions du Sénégal, a-t-il dit.
 
Ces propos de Samba Ndiobène Kâ sont contenus dans le rapport présenté samedi par la Commission des Finances et du Contrôle budgétaire à l’occasion de la plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’examen du budget du ministère du Développement communautaire pour 2021.
 
Le budget du ministère du Développement communautaire, de l’Équité Sociale et territoriale, arrêté à 101 milliards 504 millions 105 mille 410 francs CFA, contre 101 milliards 375 millions 554 mille 272 francs CFA, a été voté par les députés.
 
Le PUDC, le PUMA et Promovilles ont pour but de ’’promouvoir un aménagement équilibré et un développement communautaire territorialisé’’, conformément à l’esprit de l’Acte 3 de la Décentralisation, a redit le ministre, cité dans le même rapport.
 
Il a révélé que pour le compte du volet désenclavement du PUDC, 301,4 km de pistes rurales sont en cours de finalisation à Khelcom et dans les régions de Louga, Thiès et Sédhiou.
 
’’En matière d’hydraulique, le PUDC a permis l’accès à l’eau de 87 000 personnes dans 446 villages et à l’énergie de 65 000 personnes dans son volet électrification rurale’’, a détaillé le ministre.
 
S’agissant du Promovilles qui intervient en milieu urbain, Samba Ndiobène Kâ a souligné que ’’158 Km de voirie, 56 Km de lignes électriques avec installation de 1 400 lampadaires, 126 Km de réseau de drainage des eaux pluviales avec 3 stations de pompage de digues sont finalisées ou en cours de réalisation’’.
 
’’Le PUMA continue de faire des réalisations hautement appréciées dans les zones frontalières’’, a-t-il indiqué, évoquant la mise en chantier de la piste reliant Keur Tamba à Prokhane, pour une longueur de 14,3 Km, et celle entre Pakour et Paghanar, dans la région de Kolda.
 
De même le PUMA a-t-il mis en exploitation 28 cages flottantes, livré 15 multifonctionnels, 32 motopompes et 7 fermes de résilience, selon Samba Ndiobène Kâ.
 
AT/BK