Sécurité alimentaire : un programme d’urgence va distribuer 1.500 tonnes de riz dans le département de Tamba
APS
SENEGAL-SOCIAL

Sécurité alimentaire : un programme d’urgence va distribuer 1.500 tonnes de riz dans le département de Tamba

Tambacounda, 15 nov (APS) - Le préfet du département de Tambacounda, Mor Talla Tine, a procédé mercredi au lancement officiel d’une opération de distribution de vivres, devant permettre de ventiler plus de 1.500 tonnes de riz au profit des populations vulnérables du département de Tambacounda, dans le cadre du Programme d’urgence pour la sécurité alimentaire (PUSA), a constaté l’APS.
 
Tambacounda qui figure parmi les six départements sénégalais les plus touchés par la faim, a reçu un quota de 1.538 tonnes de riz réparties entre ses 9 communes, selon le préfet.
 
La seule commune de Tambacounda a eu droit à 365 tonnes destinées à 1936 ménages, a-t-il précisé lors d’une cérémonie de lancement dans les locaux du Commissariat à la sécurité alimentaire, situés à la sortie de la ville. 
 
"Si on considère qu’en moyenne dans les ménages on a sept à huit personnes, nous avons 15.000 à 20.000 personnes qui vont bénéficier de cet appui, soit une proportion importante de la population de la commune", a souligné le préfet.
 
Au total, a-t-il poursuivi, c’est "environ 20 à 25% de la population" qui seront concernés par cette aide du Programme d’urgence pour la sécurité alimentaire, si l’on part d’une "extrapolation" sur le département.
 
En fonction de sa taille, un ménage peut se retrouver avec deux à quatre sacs de 50 kilo de riz. Les quantités distribuées sont plafonnées à 200 kilos.
 
 Selon Mody Diop, coordonnateur du Programme d’urgence pour la sécurité alimentaire, 345.000 personnes réparties entre 25.000 ménages des départements de Tambacounda, Goudiry, Malem Hodar, Bambey, Matam et Kanel sont ciblés par cette opération de distribution de vivres. 
 
Validé le 9 mai dernier, le Plan d’urgence est financé à hauteur de 4 milliards de francs CFA par le PAM qui a offert des bons d’achat à 8.000 ménages du département de Matam, la Banque mondiale qui a remis de l’argent en cash à 8.175 ménages à Goudiry et Malem Hodar. 
 
L’Etat du Sénégal, appuyé par le Japon pour 1,5 milliard de francs CFA, a distribué des vivres aux départements de Tambacounda, Kanel et Bambey.
 
Le Programme a mis en avant le ciblage communautaire, appuyé par des enquêtes préalables, mettant à contribution les responsables locaux, pour déterminer les personnes qui sont le plus dans le besoin, suite au mauvais hivernage de l’année dernière.
 
Le président du conseil départemental Sina Cissokho, a fait part de son engagement à mettre en place "une véritable coalition contre l’insécurité alimentaire" dans le département, de concert avec les collectivités.
 
Il a salué l’appui de ce programme d’urgence qui selon lui illustre "la place centrale" qu’occupe l’action sociale dans la politique du pays, comme en témoigne la CMU (Couverture maladie universelle) et les bourses de sécurité familiale.
 
Au nom des bénéficiaires, la dame Adja Racky Guèye a salué ce don de vivres soulignant notamment sa consistance, des familles pouvant selon elle se retrouver avec quatre sacs de riz.
 
M. Diop a précisé que les différentes commissions en charge de l’opération dans les communes auront pour mandat de remettre les vivres aux ayants-droit, "sans considération politique, ethnique, religieuse". 
 
Un dispositif de contrôle est mis en place, pour corriger les impairs qui seront signalés dans le déroulement de l’opération, a-t-il noté.
 

ADI/BK