Macky Sall : ‘’Je ne suis pas favorable à l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans’’
APS
SENEGAL-TRAVAIL

Macky Sall : ‘’Je ne suis pas favorable à l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans’’

Dakar, 1er mai (APS) - Le chef de l’Etat, Macky Sall, a affirmé samedi qu’il n’était pas ‘’ favorable’’ à une généralisation de l’allongement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans.
 
Il avait promulgué en 2020 la loi portant l’âge de la retraite à 65 ans pour certaines professions.
 
Ce samedi, en recevant les cahiers de doléances des centrales syndicales à l’occasion de la fête du 1er mai, il a exprimé son opposition à tout alignement de l’âge de la retraite à 65 ans
 
‘’Sur l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans, je ne suis pas favorable. Pour une simple et bonne raison, 77% de la population à moins de 35 ans (…)’’, a-t-il dit, devant les responsables des centrales syndicales venus au Palais de la République.
 
Il estime qu’’’on ne peut pas continuer’’ à permettre aux seniors de ‘’prolonger leur âge à la retraite’’ et à ‘’retarder’’ ainsi ‘’l’arrivée sur le marché du travail’’ des jeunes.
 
Répondant à l’interpellation du secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS/B) Sidya Ndiaye, sur l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans, le président Sall a appelé à regarder en face ce problème.
 
Il a souhaité une amélioration des ‘’ codes’’ pour permettre à certains agents de travailler comme vacataires après la retraite.
‘’On ne peut pas toujours garder les avantages de la fonction publique et vouloir les perpétuer à vie. Ça, ça pose problème’’, a estimé Macky Sall.
 
Concernant les prêts aux logements accordés par la Direction de la monnaie et du crédit (DMC), le président de la République a indiqué que l’augmentation de l’enveloppe individuelle de deux à cinq millions de francs CFA a occasionné un ‘’ afflux important’’ que l’Etat n’est pas en mesure de satisfaire.
 
‘’Nous avons aujourd’hui 37.881 dossiers, estimés à plus de 151 milliards de francs CFA. Ça, ce n’est pas possible pour la Trésorerie de l’Etat’’, a-t-il expliqué.
 
Il a indiqué que l’Etat est en train de travailler sur un projet d’externalisation au niveau des banques.
 
‘’Nous travaillons pour qu’il n’y ait pas d’apports pour ceux qui ont un emploi salarié. Un mécanisme est mis en œuvre avec la garantie pour l’emploi’’, a souligné Macky Sall.

BHC/ASG