Financement à Matam : les femmes de Halvar et Gourel Serigne dénoncent leur oubli
APS
SENEGAL-SOCIETE-SOCIAL

Financement à Matam : les femmes de Halvar et Gourel Serigne dénoncent leur oubli



Matam, 14 oct (APS) - Les femmes des quartiers de Gourel Serigne et Halvar de la ville de Matam déplorent le fait d’avoir été mises à l’écart dans le partage de l’enveloppe présidentielle de 30 millions de frs CFA destinée à financer les activités génératrices de revenus de leurs concitoyennes de la commune.




"Nous lançons un appel solennel au président de la République de nous aider à rentrer dans nos droits" a indiqué lors d’une conférence de presse Anna Diouf, conseillère municipale et porte parole des femmes des deux quartiers.


Se disant victimes d’une "injustice insupportable", les habitantes des quartiers de Gourel Serigne et Halvar ont martelé, par la voix de Mme Diouf, avoir le "droit de recevoir leur part de ces financements octroyés par le chef de l’Etat".

"Le président de la République avait, lors de son séjour dans la région, déclaré que les financements sont destinés à toutes les femmes sans distinction et sans couleur politique", a rappelé Anna Diouf, soulignant que ces voisines sont "toutes inscrites sur la liste" alors ouverte pour les futures bénéficiaires.

Par conséquent, la conseillère municipale militante de l’Alliance pour la république (APR, au pouvoir) a estimé que "les 30 millions de frs CFA doivent être distribués équitablement".

 


MMT/PON