CEMGA : Le général Wade a le profil de l’emploi (Sidiki Kaba)
APS
SENEGAL-SECURITE

CEMGA : Le général Wade a le profil de l’emploi (Sidiki Kaba)

Dakar,1-er avr (APS) - Le ministre des Forces armées, Maître Sidiki Kaba, a loué jeudi les qualités du nouveau chef d’état-major des armées, le général de corps d’armée Cheikh Wade, lequel a, selon lui, la compétence et les qualités humaines et professionnelles requises "pour continuer de faire des armées l’outil performant dont la nation toute entière est fière".
 
S’exprimant lors de l’installation du général Wade dans ses nouvelles fonctions, Me Kaba s’est dit rassuré par la perspective de de voir ce dernier "maintenir les armées sur la trajectoire d’excellence tracée par ses illustres prédécesseurs". 
 
"Véritablement, votre parcours donne la pleine mesure de vos capacités à tenir et raviver le flambeau", a-t-il dit à l’endroit du nouveau CEMGA.
 
Le ministre des Forces armées est revenu sur la carrière militaire du nouveau patron des armées sénégalaises, soulignant que ce capital d’expérience qu’il a engrangé à toutes les stations où il est passé, lui "a permis de se forger une connaissance profonde des hommes et des arcanes de l’institution militaire".
 
"C’est à l’aune de ce cursus professionnel exceptionnel, fait de sacrifices, de privations et de rudes épreuves sur le terrain, que vous avez été choisi, par le chef suprême des armées, pour présider aux destinées de notre institution", a-t-il expliqué, pour justifier sa nomination.
 
Selon Me Kaba, la nomination du général Wade "tombe à un moment où la maîtrise des savoir-faire, du cœur de métier de notre institution est plus que jamais nécessaire, au regard du contexte stratégique mouvant, marqué par le développement et le durcissement des menaces aux multiples facettes".
 
"Les armées, dans leurs différentes composantes terrestre, maritime et aérienne, garantissent en permanence l’intégrité de notre territoire et notre souveraineté. A ce titre, la protection de nos approches maritimes, notamment au regard des richesses halieutiques et énergétiques dont recèlent nos océans, revêt un intérêt stratégique, objet de l’attention des plus hauts décideurs politiques", a signalé le ministre des Forces armées.
 
Il a demandé aux armées "d’être prêtes", c’est-à-dire d’anticiper et être en capacité d’agir.
 
"Nul secret dans ce domaine : nous devons disposer d’une ressource humaine instruite, entraînée et bien commandée, mais aussi de capacités adaptées et d’équipements spécialisés", a ajouté Sidiki Kaba.

BHC/ASG/BK