Diourbel : don d’une association d’enseignants à la pouponnière de Sessène
APS
SENEGAL-SOCIAL

Diourbel : don d’une association d’enseignants à la pouponnière de Sessène

Diourbel, 14 mars (APS) - L’Amicale des familles des enseignants pour le développement et la solidarité (AFEDS) vient d’offrir un don de "près de 500.000 francs CFA’’ à la pouponnière de Sessène (Diourbel), pour une meilleure prise en charge alimentaire de ses pensionnaires.

"On a amené du riz, du lait, des couches, de la purée, des habits mais également de l’argent qu’on a remis au responsable de la pouponnière qui a des problèmes à la jambe, afin qu’elle puisse se soigner", a déclaré Sokhna Maguette Amar, coordonnatrice de l’amicale, mercredi lors de la cérémonie de remise du don.
 
Compte tenu des difficultés auxquelles se trouve confrontée cette pouponnière, cette amicale engagée dans le social, l’éducation et l’environnement, a jugé nécessaire de venir en aide à la structure.
 
"A cet effet, une collecte a été faite durant tout le mois de février dans les écoles, les services, partout dans le département de Diourbel. Ce don peut être estimé à près de 500 000 francs CFA qu’on a remis à la responsable de cette pouponnière", a indiqué Mme Amar.
 
Marème Ngom, responsable de la pouponnière a pour sa part magnifié ce geste des enseignants au bénéfice de ces orphelins pensionnaires de la pouponnière dont elle a la charge.
 
"La pouponnière est souvent confrontée à des problèmes alimentaires, manque de couches, de personnel et la sécurité aussi fait défaut", a-t-elle fait savoir, sollicitant un plus grand soutien de la part de bonnes volontés.
 
Venu présider la rencontre, le préfet du département de Diourbel, Ibrahima Fall, a salué l’initiative de cette association à l’endroit de cette pouponnière qui était dans le besoin, a-t-il dit.
 
Selon lui, ce geste est "une manière d’assurer la survie de ces enfants. C’est fort heureux que le milieu enseignant apporte sa contribution pour aider cette pouponnière qui est parfois dans le besoin".
 
La pouponnière de Séssène a été installée avec l’appui d’un partenaire mais elle rencontre des difficultés d’ordre financier et peine à assurer la prise en charge de ses pensionnaires.
 
"C’est un geste symbolique mais plein de sens parce que venant de la communauté éducative. C’est une aide considérable composée de ce dont les enfants auront besoin pour leur nutrition mais également pour leurs soins en plus d’une enveloppe financière", a souligné M. Fall.
 
L’autorité administrative a lancé un appel à l’endroit des autorités académiques pour l’insertion de ces enfants dans le système éducatif et leur suivi scolaire.
 
"Nous avons lancé un appel à l’endroit des autorités académiques mais également du milieu enseignant pour qu’il puisse y avoir un suivi’’ afin d’accompagner leur intégration dans la maternelle et l’élémentaire, a-t-il signifié.

FD/BK/ASG