Diène Farba Sarr réceptionne provisoirement la Place Macky Sall rénovée de Bakel
APS
SENEGAL-URBANISME-INFRASTRUCTURE

Diène Farba Sarr réceptionne provisoirement la Place Macky Sall rénovée de Bakel

Bakel (Tambacounda), 22 déc (APS) - Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr a procédé, jeudi, à la réception provisoire de la place de l’indépendance de Bakel (est) réhabilitée à plus de 80% et rebaptisée Place Macky Sall, a constaté l’APS.
 
 
Diène Farba Sarr s’est rendu dans la cité orientale de Bakel, accompagné d’une délégation composée de techniciens de son département ministériel ainsi que d’autorités administratives régionales, le gouverneur de Tambacounda Bouya Amar en tête.
 
Cette visite s’inscrit dans une tournée de suivi et de contrôle des réalisations d’un projet d’aménagements paysagers dans toutes les villes du pays, dénommé Projet de rénovation urbaine- Villes vertes à haute intensité de main d’œuvre (PRO-HIMO). Ce périple a démarré mardi à Dakar où six sites ont été visités, dont certains déjà achevés et d’autres en cours d’exécution.
 
Lors d’une cérémonie au cachet populaire, devant la place encore en chantier, et faisant face à la préfecture de Bakel, le ministre Diène Farba Sarr a mis en exergue le "symbole historique, social et culturel" que représente ce lieu pour la ville de Bakel.
 
"La réhabilitation de cette place de l’indépendance est une vieille préoccupation des populations, portée par votre inlassable maire", a rappelé M. Sarr, notant que c’est au cours d’un voyage à l’étranger que le premier magistrat de Bakel, Ibrahima Sall avait soumis la doléance au chef de l’Etat qui a instruit à son tour de s’en charger. 
 
"Presque à peu près un an jour pour jour, la promesse est tenue", a-t-il relevé, espérant que ce "joyau" qui prend forme, "va subjuguer les cœurs des Bakélois". Diène Farba Sarr qui s’est dit personnellement "séduit" par le site, a invité les populations à l’entretenir, pour en jouir avant beaucoup d’autres villes du pays.
 
M. Sarr s’est montré "rassuré" par l’annonce du président du conseil départemental d’affecter un agent qui sera chargé du contrôle et du gardiennage de la place. Son ministère dépêchera "deux à trois éco-vigiles" pour accompagner la mairie dans la gestion de l’ouvrage, a-t-il annoncé. 
 
D’un coût de 178 millions de francs CFA, l’ouvrage est composé de 3.300 mètres carrés de pavé, d’une grille de clôture, de jets d’eau, d’une cinquantaine de bancs en fer, d’une vingtaine de lampadaires solaires, de gazon, d’un tapis floral longeant le mur, d’un espace de jeux pour enfants. En annexe, un espace dédié aux personnes du troisième âge a été rénovée et la devanture de la préfecture plantée de fleurs.   
 
"On est dans les délais. Le projet était prévu pour huit mois, là on est à six mois et on est à pratiquement à plus de 80%", a dit le directeur du cadre de vie et des espaces verts, qui a assuré que les jets d’eau seront montés et le dallage complété vers le 20 janvier.
 
Il a salué la production de pavés au niveau local et l’utilisation de pierres extraites à Bakel pour l’embellissement de la façade. 
 
Bakel n’a jamais obtenu un projet de cette envergure, a dit son maire Ibrahima Sall qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit du désormais parrain de la place, et de son ministre, ainsi que de toute l’équipe qui l’exécute. Il a salué la "rapidité" avec laquelle les travaux avancent.
 
Diène Farba Sarr a annoncé qu’après la place de l’obélisque achevée, les promenades de Sacré-Cœur, l’allée Serigne Saliou Mbacké de Guédiawaye, la place Macky Sall de Bakel, d’autres sites suivront dans d’autres villes du pays dont Kaolack.
 
"Nous n’avons pas une politique qui divise, mais une politique qui réunit, et toutes les régions du Sénégal se valent", a-t-il martelé.
 
 

ADI/PON