COVID-19 : quelque 57 000 ménages bénéficiaires de l’aide alimentaire à Fatick
APS
SENEGAL-SOCIAL

COVID-19 : quelque 57 000 ménages bénéficiaires de l’aide alimentaire à Fatick

Fatick, 15 avr (APS) - Quelque 57 000 ménages vulnérables de la région de Fatick vont bénéficier de l’aide alimentaire dans le cadre du programme de résilience économique et sociale mis en place par le gouvernement contre le Covid-19, a annoncé mardi, le gouverneur, Seynabou Guèye. 
 
"Parmi ces ménages vulnérables, il y a 43. 052 ménages inscrits sur le Registre national unique (RNU), et 13. 720 ménages recensés suite aux effets économiques du Covid-19", a-t-elle précisé.
 
 Elle s’exprimait en marge d’une réunion de coordination avec les forces de défense et de sécurité, des opérations de distribution de l’aide alimentaire prévues dans quelques jours dans la région.
 
"Chacun des ménages bénéficiaires va recevoir une quantité relative de kit alimentaire composé de riz, d’huile, du sucre, du vermicelle et des paquets de savons", a-t-elle ajouté.
 
"Mais en attendant l’arrivée de cette aide alimentaire au niveau de la région de Fatick, avec les membres du comité de pilotage, nous avons défini les différentes activités à dérouler avant la distribution des vivres", a signalé le gouverneur.
 
Selon elle, "il s’agira de disposer de données fiables actualisées et réelles de la RNU, de vérifier les ménages vulnérables bénéficiaires impactés par les effets économiques du Covid-19 et les quotas alloués aux communes, villages et quartiers".
 
 Le gouverneur a précisé que l’agenda des opérations à effectuer va tenir compte de l’"urgence" à aider ces populations.
 
"Cette aide alimentaire est sensée aider ces populations donc, il ne faudrait pas, que cette phase nous prenne beaucoup de temps", a-t-il insisté, soulignant la nécessité de mettre à temps ces vivres à la disposition des populations bénéficiaires.
 
De ce fait, elle a assuré que les opérations de distribution seront lancées avec les forces de défense et de sécurité et les membres du comité de pilotage dès la réception globale de toutes les quantités de vivres prévues pour la région.
 
Elle espère avoir de "meilleurs résultats’’ avec l’implication des forces de défense et de sécurité dans la sécurisation des opérations de distribution et plusieurs acteurs "pour plus de transparence".


AB/ASB