Covid-19 : Louga, la septième région la plus infectée
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : Louga, la septième région la plus infectée

Louga, 31 jan (APS) – Louga (nord), avec 519 cas de Covid-19, est la septième région – sur 14 – la plus touchée par la pandémie de coronavirus, selon des statistiques obtenues samedi 30 janvier 2021 auprès du gouvernement.
 
Elle fait partie des régions les moins touchées, selon un tableau des contaminations publié le même jour sur le site Internet du gouvernement.
 
‘’Nous venons de dépenser la barre des 500 cas. Aujourd’hui (samedi 30 janvier 2021), la région compte 535 cas, dont 266 (60 %) enregistrés dans le département de Louga’’, a indiqué Malick Bâ, le médecin-chef du district sanitaire de Louga.
 
‘’C’est une situation alarmante’’, a-t-il souligné en prenant part à la réception d’un don de l’association Ndiambour SOS humanitaire.
 
Le don comprend 60.000 masques, 1.200 sacs de riz, des produits désinfectants, du gel hydroalcoolique, d’une valeur globale de ‘’près de 25 millions de francs CFA’’.
 
Durant la deuxième vague de Covid-19, 14 décès (2 en décembre et 12 en janvier) ont été recensés dans la région de Louga, contre quatre lors de la première vague (de mars à novembre), selon M. Bâ.
 
La moyenne d’âge des personnes décédées de coronavirus dans la région est de 72 ans, selon le médecin-chef du district sanitaire de Louga. 
 
‘’Ce sont des personnes qui restent le plus souvent à la maison ou dans les mosquées. Il est fort probable que le virus soit transporté dans les foyers par les jeunes’’, a dit Malick Bâ.
 
‘’Il faut que les jeunes aident cette tranche d’âge (les personnes âgées) à se protéger en respectant les gestes barrières : le port du masque, l’usage de gel antiseptique, etc.’’ a-t-il ajouté.
 
Samedi 30 janvier 2021, ‘’plus de 30 cas’’ étaient pris en charge au centre de traitement épidémiologique (CTE) de Louga, a indiqué le chef du district sanitaire, soulignant que 70 % des patients sont guéris, en ce qui concerne la deuxième vague de coronavirus, et il ne reste que 10 patients sous traitement.
 
Selon le médecin-chef, le CTE de Louga, qui ne dispose que de 10 lits d’hôpital, reçoit les patients venant de quatre districts sanitaires de la région (Louga, Sakal, Keur Momar Sarr et Coki).
 
‘’Les travaux du CTE de Linguère (l’un des trois chefs-lieux de département de la région) avancent beaucoup (…) A Louga, on essaie de voir comment augmenter la capacité d’accueil, pour atteindre 50 lits’’, a-t-il assuré.

SK/ESF