Covid-19 : Des vivres et des produits d’hygiène offerts à 62 ‘’daaras’’  de Foundiougne
APS
SENEGAL-SOCIAL-PREVENTION

Covid-19 : Des vivres et des produits d’hygiène offerts à 62 ‘’daaras’’ de Foundiougne

Foundiougne, 12 avr (APS) - Le président du Conseil départemental de Foundiougne a offert, samedi, des vivres et des produits d’hygiène à 62 ‘’daaras’’ (écoles coraniques) dans le cadre de la prévention contre le Covid-19, a constaté l’APS.

’’Le don en vivres et produits d’hygiène offert est composé de 160 sacs de riz, de 40 cartons de produits détergents et de 7 douzaines de lave-mains pour une valeur globale de 2. 319. 800 francs CFA’’, a précisé la présidente de la commission formation professionnelle et promotion des ‘’daaras’’ au Conseil départemental, Gnagna Dianko. 


La cérémonie de réception s’est déroulée en présence du préfet de Foundiougne, Ousseynou Mbaye, du président du conseil départemental de Foundiougne, Moustapha Mbaye.

Ce don est destiné aux ‘’daaras’’ de quatre communes du département.


’’Il s’agit des communes de Karang avec 36 daaras ciblés, de Sokone avec 13 daaras, de Passy avec 6 daaras, et de Foundiougne avec 7 daaras ciblés’’, a détaillé Mme Dianko.


Le préfet du département de Foundiougne, Ousseynou Mbaye, a salué ce geste ‘’très salutaire’’ du président du conseil départemental qui, a-t-il souligné, ’’a pu acquérir ces vivres à travers son salaire mensuel et la participation à cet effort de ses proches et partenaires’’.


’’Il avait depuis le mois dernier décidé d’offrir gracieusement son salaire pour appuyer les populations de Foundiougne dans la
lutte contre le Covid-19, et cela tant que cette pandémie ne sera pas vaincue’’, a-t-il rappelé.


’’Aujourd’hui, a-t-il souligné, il a effectivement tenu sa parole. Un geste qui témoigne aussi de la détermination de l’homme dans la lutte contre le Covid-19’’.


Le préfet de Foundiougne a précisé que cet appui cible 62 ’’daaras’’, qui concentrent des enfants ‘’talibés’’ qui avaient l’habitude de mendier à travers les rues des quartiers.


’’Maintenant, lorsqu’on empêche ces derniers de mendier compte tenu des risques de cette pandémie, bien entendu, il faut les appuyer en vivres, d’où l’importance de ce geste’’, a-t-il relevé.

Le préfet et le président du Conseil départemental ont appelé les bonnes volontés et les hommes d’affaires du département ’’à soutenir l’effort de guerre contre le Covid-19’’.


 


AB/OID