Covid-19 : le ministère de la Microfinance octroie des financements à des mutuelles de crédit de la région de Thiès
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Covid-19 : le ministère de la Microfinance octroie des financements à des mutuelles de crédit de la région de Thiès

Pout, 12 juin (APS) - La ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, a remis 70 millions de francs CFA à quatre mutuelles d’épargne et de crédit de la région de Thiès (ouest), dans le but de renforcer la ‘’résilience’’ de leurs membres confrontés à la pandémie de coronavirus.
 

Mme Thiam a remis un chèque de 20 millions de francs CFA à trois des 4 associations concernées, vendredi, lors d’une cérémonie à Pout, dans la région de Thiès.

Il s’agit de la Mutuelle des femmes de Thiès, de la Mutuelle de Taïba Ndiaye et de la Mutuelle des pêcheurs de Mbour. 
 
La Mutuelle d’épargne et de crédit de Pout a pour sa part reçu 10 millions.
 
Les acteurs de l’économie sociale et solidaire de la région de Thiès ont reçu de Zahra Iyane Thiam 12,6 millions de francs CFA, en guise de subvention, soit 82,6 millions au total, pour cette collectivité territoriale.
 
Le ministère de la Microfinance a signé une convention avec La Poste pour permettre aux bénéficiaires de cette subvention d’y accéder, "dans des conditions de rapidité et de sécurité".
 
La Poste s’engage, à travers ce contrat, à transférer aux bénéficiaires la subvention allouée, selon des "modalités souples et accessibles dans les meilleurs délais". 
 
Zahra Iyane Thiam a invité La Poste et les bénéficiaires du financement au "respect rigoureux" des termes de l’accord qui les lie au ministère de la Microfinance.
 
Dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale, mis en œuvre dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, le président de la République, Macky Sall, a alloué au secteur de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire 500 millions de francs CFA. A ce montant s’ajoutent 300 millions du Fonds d’appui à l’économie sociale et solidaire.
 
Ces financements vont servir à renforcer les ressources des mutuelles d’épargne et de crédit implantées en milieu rural et péri-urbain.
 
Ils permettront de renforcer la "résilience" des acteurs de l’économie sociale et solidaire, dont les activités sont fortement affectées par la pandémie de coronavirus, a expliqué Mme Thiam.
 
L’agriculture, le petit commerce, l’élevage, la pêche, l’artisanat et la transformation, l’acquisition d’intrants ou de matière première, les coûts de production ou d’exploitation, les centrales d’achat et fonds de roulement bénéficieront des fonds décaissés par le ministère de la Microfinance.

ADI/ESF/BK