Bounkiling : le Conseil départemental au chevet de la préfecture, saccagée lors des manifestations
APS
SENEGAL-SOCIAL

Bounkiling : le Conseil départemental au chevet de la préfecture, saccagée lors des manifestations

Bounkiling, 19 mars (APS) - La préfecture de Bounkiling a été dotée vendredi d’ordinateurs et d’une imprimante pour l’aider à redémarrer ses services, après le saccage de ses locaux lors des manifestations ayant suivi l’arrestation du leader du PASTEF/Les patriotes au début du mois de mars.
 
Ce geste est de Mouhamed Diaité, président du conseil départemental éponyme.
 
La préfecture était dans une situation de quasi paralysie depuis les manifestations qui avaient éclaté dans cette ville après l’arrestation d’Ousmane Sonko et lors desquelles du matériel avait été emporté par les protestataires. 
 
Mouhamed Diaité a souligné à l’occasion de la cérémonie de remise du don, le grand rôle que doit jouer la communauté dans la sensibilisation sur l’importance des biens publics.
 
Il estime que les valeurs civiques doivent être inculquées aux jeunes, afin qu’outre leurs droits, ils soient aussi conscients de leurs devoirs en tant que citoyens.
 
Il a remercié le président de la République, Macky Sall, d’"avoir réagi à temps pour apaiser les tensions et d’avoir pris une décision noble et pleine de sens d’orienter le budget vers l’emploi des jeunes’’. 
 
Après l’étape de la préfecture, M. Diaité s’est rendu au poste de santé de Médina Wandifa, où des médicaments d’une valeur de cinq cent mille francs CFA ont été offerts au personnel sanitaire. 
 
En raison de sa position géographique, le poste de santé de Médina Wandifa accueille plus de 700 patients par mois.

Il souffre cependant d’un problème d’ambulance pour l’évacuation des malades et de disponibilité de médicaments. 
 
En réponse aux doléances du personnel sanitaire, Mouhamed Diaitè s’est engagé à accompagner davantage la structure sanitaire.

OB/ASG/BK