Aide d’urgence : un premier lot de 470 tonnes de riz réceptionné à  Mbour
APS
SENEGAL-SOCIAL-COLLECTIVITES

Aide d’urgence : un premier lot de 470 tonnes de riz réceptionné à Mbour

Mbour, 23 avr (APS) – Le préfet du département de Mbour (ouest), Mor Talla Tine, a déclaré, jeudi, avoir réceptionné un premier lot de 470 tonnes de riz de l’aide alimentaire destinée à soutenir les ménages vulnérables contre les effets économiques du Covid-19.
 
"A la date d’hier (mercredi), nous avons pu décharger 470 tonnes de riz, sur un total global pour tout le département, de 4586 tonnes", a-t-il annoncé, indiquant que dans le département de Mbour, le processus de réception des vivres de l’appui alimentaire de l’Etat du Sénégal est enclenché.
 
Face à la presse, Mor Talla Tine a tenu à signaler que ces opérations nécessitent une logistique importante, notamment en termes de magasins de stockage. C’est pourquoi il a dû travailler avec les différents maires et sous-préfets du département pour identifier des magasins qui devraient servir de stockage du riz.
 
"Rien que pour la commune de Mbour, environ 1300 tonnes de riz vont être distribuées. C’est pourquoi le déchargement prend du temps, puisque, depuis avant-hier, nous avons reçu, dans un premier temps, 16 camions avec des chargements qui varient entre 30 et 50 tonnes. Mercredi, nous en avons reçu 13", a-t-il précisé.
 
Le chef de l’exécutif départemental a expliqué que ces magasins de stockage font l’objet d’une "sécurisation H24" par la Police et la Gendarmerie. "Nous sommes en train de travailler sur l’identification des points de distribution pouvant nous permettre à la disposition des bénéficiaires leurs kits alimentaires", a-t-il souligné.
 
A l’en croire, le travail de validation des listes issues du "Registre national unique" (RNU) est en cours et permettra aux sous-comités de quartiers ou de villages d’identifier, d’une part, les doublons et, d’autre part, les erreurs d’exclusion ou d’exclusion, mais aussi les changements d’adresse et les cas de décès.
 
"C’est une fois ce travail terminé qu’on pourra commencer effectivement la distribution des vivres pour les premiers bénéficiaires que sont les ménages qui figurent sur le RNU", a déclaré le préfet du département de Mbour qui soutient que "rien que pour la commune de Mbour, il y a eu 1011 doublons sur 7805 bénéficiaires du RNU".
 
Il a également fait état de la mise en place d’un dispositif de réclamation qui permettrait à tout citoyen d’informer, par écrit, par téléphone ou tout autre moyen approprié, le préfet pour que des vérifications puissent être effectuées et, le cas échéant, prendre les "dispositions appropriées" pour les "corrections nécessaires".
 
"Tout procédé pouvant renseigner de dysfonctionnements ou de manquements est bon pour nous", a fait valoir M. Tine qui veut que les sous-comités de quartier et de village soient bien structurés et que le processus de distribution des vivres soit "participatif et transparent".

ADE/ASB/OID