Aide d’urgence : 2.965 tonnes de riz déjà réceptionnées à Fatick (CSA)
APS
SENEGAL-SOCIAL

Aide d’urgence : 2.965 tonnes de riz déjà réceptionnées à Fatick (CSA)

Fatick, 4 mai (APS) - Au total, 2.965 tonnes de riz de l’aide d’urgence alimentaire destinée à soutenir les ménages vulnérables contre les effets économiques du Covid-19, ont à ce jour, été réceptionnées par les autorités administratives de la région de Fatick (centre), a-t-on appris lundi du Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA). 
 
"Sur un quota global de 5.677 tonnes de riz destiné à la région de Fatick, nous avions à ce jour réceptionné 2965 tonnes de riz", a confié à l’APS, l’Inspecteur régional du Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA), Erneste Waly Diouf.

Sur cette quantité de riz réceptionnée, le Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) a déjà convoyé 2.170 tonnes au département de Fatick, 795 tonnes à celui de Gossas et Foundiougne est encore en attente de recevoir sa part du quota régional estimé à 2189 tonnes, a ajouté l’Inspecteur régional. 
 
Pour le département de Foundiougne, il a précisé que son quota est en cours de convoyage à partir de Dakar. "Et si tout va bien, nous allons dans les prochaines heures le réceptionner au niveau de notre magasin de Djilor Saloum", a-t-il assuré.
 
M. Diouf a souligné que sur l’ensemble des denrées alimentaires (huile, sucre, pâte alimentaire et produits détergents (savons) prévus dans le cadre de l’aide alimentaire d’urgence, seul le riz a été à ce jour réceptionné au niveau des magasins du CSA.
 
Le CSA compte trois magasins d’une capacité chacun de 2.000 tonnes et trois magasins d’une capacité unique de 1000 tonnes.
 
Ils sont implantés dans les localités de Fatick, de Gossas, de Colobane, de Fimela, de Sokone et de Djilor Saloum, a-t-il fait savoir. 
 
Le gouverneur de Fatick, Seynabou Guèye, avait réceptionné le samedi 18 avril un premier convoi de 680 tonnes de riz de l’aide alimentaire destinée à soutenir les ménages vulnérables de la région contre les effets économiques du Covid-19.
 
Elle était accompagnée du préfet du département de Fatick, Demba Touré, du maire de Fatick, Matar Bâ et des responsables des forces de défense et sécurité.
 
Quelque 57 000 ménages vulnérables de la région de Fatick sont encore en attente de l’aide alimentaire dans le cadre du programme de résilience économique et sociale mis en place par le gouvernement contre le Covid-19.
 
Parmi ces ménages vulnérables, il y a 43. 052 ménages inscrits sur le Registre national unique (RNU), et 13. 720 ménages recensés suite aux effets économiques du Covid-19.


AB/ASB