Aide alimentaire d’urgence : un premier lot de 450 tonnes de riz réceptionné à Thiès
APS
SENEGAL-PANDEMIE-SOCIAL

Aide alimentaire d’urgence : un premier lot de 450 tonnes de riz réceptionné à Thiès

Thiès, 16 avr (APS) - Le gouverneur de la région de Thiès a réceptionné jeudi, 450 tonnes de riz, au titre de la première tranche de l’aide alimentaire d’urgence, destinée aux ménages vulnérables de la région, davantage fragilisés par les effets de la pandémie du coronavirus, a constaté l’APS.

‘’Nous avons réceptionné 14 camions, ce qui représente 450 tonnes’’, sur les 10.889 tonnes que la région de Thiès devra recevoir à terme, et qui seront distribuées aux 109.809 ménages vulnérables recensés dans la région, a dit Mouhamadou Moustapha Ndao.

Il réceptionnait la cargaison dans les magasins du Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) de Thiès.

M. Ndao était en compagnie de l’inspecteur régional du CSA Mamadou Diop, du directeur régional du développement communautaire Sidate Gassama et du commandant de la zone militaire 7, le colonel Magatte Ndiaye.

La distribution commencera quand le reste des denrées, composé d’huile, de sucre et de savon, sera ‘’au complet’’, a dit le gouverneur. Précisant ne pas disposer du planning complet de la mise en place de l’ensemble du quota alloué à la région, il a dit espérer que ‘’cela ne va pas tarder’’.

Chaque ménage bénéficiaire aura droit à 100 kilogrammes de riz, 10 litres d’huile, 10 kilogrammes de sucre, 10 kilogrammes de pâtes alimentaire et 18 barres de savon, a dit le gouverneur.

Le chef de l’exécutif régional note que le comité régional chargé de l’opération ‘’n’exclut personne’’.

Il a identifié dans chaque quartier, les organisations communautaires de base, les imams ou curés, et veille à ‘’associer le maximum de personnes’’ dans les commissions départementales et régionales.

A partir d’une répartition au niveau national, chaque commune connaît le nombre de ses cibles. La distribution se fera à l’échelle du village et du quartier, avec les maires, chefs de villages, chefs de quartier, les associations avec un opérateur choisi par la délégation générale à la solidarité nationale.

Le tout a été ‘’ficelé’’ la semaine dernière, lors d’une réunion du comité régional et de réunions des comités départementaux. Un document de référence du ministère du Développement communautaire servira de base de travail, a dit le gouverneur.

Le déséquilibre entre les communes de la ville de Thiès, déploré récemment par le maire de Thiès Talla Sylla, a été ‘’rectifié’’, lors d’une réunion entre les maires et sous-préfets des trois communes d’arrondissement, du préfets et services techniques, a-t-il dit.

La nouvelle répartition du quota de la ville de Thiès – environ 16.000 tonnes - a été revue suivant la population de chacune des trois communes d’arrondissement, selon Sidate Gassama, directeur du développement communautaire.

Les forces de l’ordre seront présentes ‘’tout au long du processus’’ de distribution, a assuré Sidate Gassama, directeur du développement communautaire.

Il souligne que c’est conformément à l’exigence de transparence exprimée par le président de la République, qui lançait samedi dernier cette opération nationale d’aide alimentaire.

Selon l’inspecteur régional de la sécurité alimentaire, Mamadou Diop, les chargements arrivés mercredi soir, sous escorte de la gendarmerie, ont été gardés par lesdites forces de sécurité, jusqu’au lendemain.

Le commissariat à la sécurité alimentaire s’est arrangé avec les préfets des trois départements pour disposer dans chaque commune d’un magasin pouvant stocker le quota alloué. Il a pour rôle de réceptionner les denrées et de les mettre en place dans les communes.

Une réunion est prévue pour ‘’jouer sur la proximité’’ afin d’éviter une opération supplémentaire, a-t-il dit. 


ADI/AKS