Saint-Louis : les syndicalistes appelés à reconsidérer leurs grèves répétitives
APS
SENEGAL-SANTE

Saint-Louis : les syndicalistes appelés à reconsidérer leurs grèves répétitives

Saint-Louis, 6 août (APS) - Le coordonnateur du Cercle des associations de malades de Saint-Louis, Doudou Diop a demandé, lundi, aux responsables des organisations syndicales du secteur de la santé, d’épargner les malades lors de leurs mouvements de grèves devenus, sont lui, "répétitifs" dans la région de Saint-Louis.
 


"La situation des malades est inquiétante et les autorités, les comités des droits de l’homme, doivent faire quelque chose face à la situation des patients" a indiqué Doudou Diop.

Le coordonnateur du Cercle des associations de malades de Saint-Louis s’exprimait lors d’un point de presse, en présence des membres du comité de veille de l’hôpital régional de Saint-Louis.  
 
M. Diop a informé que sa structure va "sensibiliser les autorités de la région sur le problème de l’hôpital face aux grèves répétitives qui impactent négativement sur santé des populations".
 
"La direction de l’hôpital a fait des efforts pour baisser les tickets des malades, et c’est cela qui l’oppose aux syndicalistes, par rapport au payement des motivations" a-t-il expliqué.
 
Doudou Diop demande également au ministre de la santé de "revoir le texte qui autorise de ponctionner les 25% des recettes des hôpitaux au profit des motivations".
 
Selon lui, "cela met à genoux les hôpitaux du Sénégal. L’argent versé au profit des motivations fait aujourd’hui que les malades souffrent d’un manque de prise en charge correcte, en plus des grèves qui durent toute l’année".
 
"Nous allons jouer notre rôle pour arriver à mettre en place une bonne harmonie sociale au sein de l’hôpital régional de Saint-Louis, afin de trouver une entente entre la direction générale et les syndicalistes", a-t-il souligné.
 
Dr Sidy Diallo, membre d’une alliance intersyndicale a, de son coté, demandé au cercle des associations des malades de Saint-Louis, "de se rapprocher des syndicats pour avoir la bonne information et les motivations réelles des grèves des travailleurs".

Cela est d’autant utile que, selon lui, "les agents de la santé sont très conscients des problèmes de santé auxquels font face les populations".
 
A entendre Dr Diallo, "la direction de l’hôpital doit trouver les vraies solutions aux problèmes de la structure hospitalière à travers un débat objectif".
 
 

BD/PON